Retour home
Rémi
Écrit par
blogueur
19 avril 2016 |  2 likes   |  87 vues

Zoom sur U4

julesCette semaine je vous propose un article basé sur une série de roman pour adolescents nommée U4.

Le concept : quatre auteurs chacun narrant l’histoire d’un personnage dans un monde commun. Ce monde est le nôtre, à la différence qu’un virus baptisé U4 vient de décimer 90% de la population mondiale, seuls certains adolescents ont survécu. Nos quatre protagonistes font partie des 10% encore debout et se nomme : Jules, Stéphane, Koridwen et Yannis. Ils ne se connaissent pas directement mais ont, en point commun, le fait de participer à un jeu vidéo du nom de W.O.T (Warriors Of Time). Nous somme le 1er novembre, l’administrateur de W.O.T, un certain Khronos donne rendez-vous aux meilleurs joueurs à Paris le 24 décembre sous la plus vieille horloge et leur avoue la chose suivante : Le retour dans le temps est possible, mais seul il  est impuissant…

Je dois confesser (se sera sans doute la seule fois de ma vie), que je n’ai, à l’heure ou j’écris ces lignes, lu qu’un seul des quatre tomes composant la série. Il s’agit du livre écrit pas Carole Trébor, son personnage est : Jules.

Pour celles et ceux qui auraient l’habitude de lire mes (ô combien intéressants) articles j’accorde énormément d’importance à la couverture car elle représente l’intérêt que porte les auteurs et l’éditeur à leurs produits. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles attirent, toutes. Chacune représentant une photo d’adolescent grisé pour démontrer la noirceur de l’histoire (comme vous pouvez le voir à gauche).

Je recommande ce livre à partir de quinze ans, car certains passages peuvent s’avérer choquants. Preuve en est, au début du volume, l’épidémie venant de frapper, vous trouverez des scènes de description concernant des corps en décomposition, et à d’autres moments des scènes de torture (bien que ce moment (oui il n’y en a qu’un) n’est que très court).

Et malgré ces scènes, malgré cette noirceur, ce désespoir, l’histoire de Jules s’avère pleine de vie et remplie d’amour, notamment envers Alicia, une toute petite fille de quatre ans et unique survivante de son âge qui dès le début de l’intrigue se retrouve sous le protectorat de notre héros.

Carole Trébor était pour moi une découverte, une très belle découverte même, sa plume et vive, son langage fluide, bref c’est un vrai bonheur de lecture, merci !

U4 sait vivre avec son temps comme le démontre Carole Trébor et Vincent Villeminot, en citant des textes du collectif Fauves.

Comme je le disais, U4 se décline en quatre volumes, édité par Syros et Nathan dont voici le casting :

Carole Trébor : Jules / Vincent Villeminot : Stéphane / Yves Grevet : Koridwen / Florence Hinkel : Yannis

Leave a Comment