Retour home
Luc
Écrit par
blogueur BD
23 juillet 2020 |  1 like   |  188 vues

Une nouvelle collection qui va faire couler (beaucoup) d’encre

Urban avec sa nouvelle collection Urban Link décide de toucher un plus grand public parmi les lectrices et lecteurs et peut-être même toucher ceux qui n’aiment pas forcément l’univers super-héroïque. Ce sont donc des romancières et romanciers qui s’associent à des dessinatrices/dessinateurs pour offrir des nouvelles visions d’héroïnes.

Catwoman Under the moon de Lauren Myrache et Isaac Goodhart chez Urban link

Selina Kyle supporte aussi bien qu’elle peut les petits amis successifs de sa mère, mais le dernier cumule les défauts : Violent et alcoolique. Cependant, ces derniers temps, elle a retrouvé sa bonne humeur grâce à Cendres, un chaton trouvé près d’une poubelle. Elle le conserve dans sa chambre en cachette jusqu’au jour où son beau-père le trouve. Ce qui suit va marquer à jamais Selina qui décide de quitter le foyer et tente de vivre sa vie seule.

La romancière Lauren Myracle connue pour ses romans Magie Meli-Melo et Flocons d’amour (Co écrit avec John Green) nous livre une catwoman, à la fois battante face à la violence physique et fragile face à ses émotions. Une très belle introduction pour cette héroïne servie par des dessins à l’ambiance teintée de violet.

Black Canary New killer star de Brenden Fletcher et Annie Yu chez Urban link

Dinah Lance veut oublier sa vie de justicière et se lancer comme leader d’un groupe de rock exclusivement féminin. Mais la déveine quand elle colle à la peau, difficile de s’en débarrasser avec des accords de guitare.

Une histoire dense écrite par Brendan Flethcher, déjà responsable de Gotham Academy et Batgirl. Des personnages hauts en couleur avec une ambiance très punk rock. Dont le trait nerveux de Annie Wu colle parfaitement. Peut-être pas le plus réussi de cette vague 1, il reste très agréable à lire.

Leave a Comment