Retour home
Gregory
Écrit par
blogueur
17 janvier 2017 |  43 likes   |  71 vues

SWEET TOOTH de Jeff Lemire

SWEET TOOTH de Jeff Lemire chez Urban Comics, quand Mad Max rencontre Bambi

La sortie du tome 3 conclut une des grandes séries comics de ces dernières années.
Avec SWEET TOOTH, Jeff Lemire se place parmi les meilleurs auteurs du moment et trace sa voie loin des standards.
Fable aigre-douce, récit post-apocalyptique prenant, récit violent mais sensible, SWEET TOOTH s’inscrit à mi-chemin du comics d’aventure et du roman graphique : hybride, à l’image de son héros, il croise avec talent la scène alternative et le comics grand-public.
Promenons-nous dans les bois, le loup ne devrait pas tarder..

Gus a 9 ans, des bois sur la tête et vit caché dans une foret du Nebraska.
Etre discret, invisible, éviter à tout prix le reste de l’humanité, voila ce que lui répète son père entre deux fièvres mystiques.
Gus est un enfant-cerf, un mutant. Il ne connait pas sa mère, alors son père est tout à la fois : père, mère, professeur, guide.
Gus apprend les règles du survivalisme : chasse, pêche, cueillette, et surtout la Bible (version papa).
Mais avant tout, Gus doit respecter la première règle : rester caché.

L’humanité, elle, agonise. Il y a 7 ans, la maladie l’a fauchée et l’a laissée affaiblie, hébétée, impuissante.
Alors quand la maladie prend aussi son père, Gus est perdu.

Livré à lui-même, il ne devra sa survie qu’à l’intervention d’un « grand costaud » pas loquace : Jepperd .
Quand ce dernier lui propose de l’escorter jusqu’à une zone sécurisée, Gus se sent de nouveau protégé.
Et c’est sa première grosse erreur.

Si vous avez aimé…

Le Grand Pouvoir du Chninkel de Rosinski et Van Hamme

Ravage de Barjavel

Le Fils de l’Homme de Cuaron

La Route de Mc Carthy

LES MULTIVERS DE JEFF LEMIRE

le main-stream

Auteur canadien, Jeff Lemire débarque dans le monde de DC comics dans les années 2000.
Rapidement on lui confiera les rênes de Animal-Man, Green Arrow, Teen Titans, Frankenstein...
En passant chez Marvel, il écrira par All-New Hawkeye, Extraordinary X-Men et la série autour d’ Oldman Logan. Chez Valiant, ce sera le tour de Bloodshot Reborn.

Parallèlement à sa carrière dans l’industrie du comics, Lemire continue de construire une cosmographie plus personnelle :

la S-F

Influencé par les classiques du genre, Lemire livre des titres originaux, comme Trillium chez Vertigo : une histoire d’amour entre 2 personnages séparés par des milliers d’années.
Chez Image comics, il signe avec Dustin N’Guyen l’excellent Descender, space-opera inspiré et puissant, empruntant autant à Asimov qu’à Georges Lucas.

Les récits

Initiée dans Essex County, il explore avec Winter Road et Sweet Tooth des thèmes récurrents : la fin de l’innocence, la place du père, la rédemption.
Les personnages sont souvent ultra-violents, en quête de repères. Les paysages sont âpres, hostiles (Essex County est sa région natale, dans l’Ontario).
Petit-à-petit, les pièces du puzzle Lemire s’ajuste, révèlant oeuvre après oeuvre un même paysage.

Si SWEET TOOTH est à ranger dans cette dernière veine, les rapprochements avec Descender sont cependant là. Le deux séries traitent de la déshumanisation, d’un homme brutal et dépourvu de compassion face à une nouvelle espèce (anthropomorphe ou robotique) sensible .

SWEET TOOTH LA MYTHOLOGIE POST-APOCALYPTIQUE SELON LEMIRE
En résumé, la trilogie amène un souffle nouveau dans les récits post-apocalyptiques à la mode dans la BD.
Avec sa psychologie fine et ses personnages (même secondaires) attachants, SWEET TOOTH assume son originalité.
A l’instar de Walking Dead ou Lost, la finalité n’est pas tant dans la résolution de l’intrigue, mais dans les relations entre les personnages et leurs évolutions.

Dans l’attente de ses prochains titres, je ne peux que vous conseiller vivement de vous plonger dans SWEET TOOTH, une oeuvre forte d’un artiste à part.

 

En bonus, un clip illustré par Lemire pour THE STRANGER de Gord Downie

mots clés

Leave a Comment