Retour home
Guillaume
Écrit par
blogueur
27 janvier 2016 |  1 like   |  24 vues

Star Wars en comics : Que lire ? #01

Un petit point sur l’historique de Star Wars et ses dérivés. Si pendant des années, les comics étaient liés à l’Univers Étendu (un monde largement augmenté par des dizaines d’auteurs, qui ont utilisé les bases posées par Lucas, et les ont développées dans tous les sens), leur passage sous la férule de Disney, et donc Marvel, a tout remis à plat. Disney considère désormais que l’Univers Étendu est une forme de monde parallèle, sans lien avec la continuité officielle (dite « canon »). Celle-ci ne comporte désormais plus que les 7 films, la série TV Clone Wars, et la série TV Rebels. Pour faire simple, les romans et comics estampillés « Légendes » (publiés en français respectivement chez Pocket et Delcourt) ne sont plus considérés comme officiels. Seules les publications de Marvel (Panini en français) sont désormais dites officielles.

Dans les semaines et mois qui viennent, je tenterai de faire un tour d’horizon des séries indispensables de l’univers Star Wars, qu’il soit officiel (notre sujet du jour), ou « Légendes » (à venir plus tard).

 

Commençons par les plus évidents, les premiers titres parus en français, les séries à suivre de Star Wars et Dark Vador.

Couv_257529Série des plus évidentes, elle se situe entre l’épisode IV et V, et raconte donc les aventures des héros de la trilogie classique. Luke et Leïa, ne sachant toujours pas qu’ils sont frère et sœur, et Han Solo pas encore vraiment intégré à la rébellion. Une série aussi majeure, supposée relancer la licence Star Wars en comics, est une grande responsabilité, Marvel a donc fait appel à Jason Aaron (Wolverine, Scalped), l’un de ses piliers récents. Mais le souci, car souci il y a, réside en l’apparente timidité du duo créatif : Aaron reste dans les clous, et Cassaday n’excelle pas vraiment à représenter les personnages. Une série agréable à lire, mais un premier tome vite oublié, malheureusement… À voir dans la suite ?

 

Si UN personnage méritait sa propre série, il s’agit bien de lui. Darth Vader, alias Dark Vador en français, est le personnage emblématique de laCouv_257500 série, point central des 2 premières trilogies, et présent en souvenirs dans l’épisode VII. Difficile cependant de trouver l’équilibre entre aventures, action et respect des films ET du personnage. Kieron Gillen a pris ce projet à bras le corps, et avec plus de réussite que certains de ses camarades : son Vador est ténébreux mais humain, et le lecteur finit par prendre fait et cause pour lui, face à des antagonistes encore plus noirs et détestables que lui. Car le Vador de ce comics est un personnage fêlé, remis en question par l’Empereur, et constamment à devoir prouver sa valeur. Moins monolithique que dans les épisodes IV à VI, plus prompt à l’action, il est aussi confronté à une forme de hiérarchie qu’il est plus tenté de mettre à mal que de respecter. Un début de série intriguant et réussi, à prolonger !

 

De nombreuses mini-séries sont aussi en chantier, et se permettent des ruptures de style ou des interventions d’auteurs de prestige.

Couv_265034Les ruines de l’Empire est ainsi un lien (ténu) entre les épisodes VI et VII. Frustrant mais tout à fait lisible, il n’engage aucunement la responsabilité de ses auteurs, et se repose sans heurt. Le graphisme est soigné, les personnages sympathiques, mais le fond est inexistant, et l’ensemble fleure bon le pur coup commercial, inoffensif et inodore. La profusion de parutions devrait malheureusement nous réserver quelques mauvaises surprises de ce genre… Le point positif serait le design revu et corrigé de Luke, plus sombre et mature, une transition réelle entre le Luke encore juvénile de la trilogie classique et le Luke barbu et « Obi-Wan Kenobesque » de la trilogie en cours.

 

Princesse Leïa est une autre tentative sans grande saveur. Pas désagréable, mais loin de tenir ses promesses, notamment graphique. Couv_260992Car enfin, Mark Waid et Terry Dodson, on s’attend à du contenu, et des planches qui envoient du lourd ! Rien de tout ça, l’histoire est classique, avec une mission légèrement suicide de Leïa et une pilote chevronnée. Si un comics centré sur les personnages féminins est une respiration bienvenue dans cet univers quelque peu bourrin, l’ensemble relève plus du gimmick commercial (« allez, faisons un comics sur Leïa ») que d’une réelle inspiration ou un vrai besoin narratif. Le résultat est plutôt fade, et le dessin trop jeté (et franchement méconnaissable) de Dodson ne relève pas la sauce, malheureusement.

 

Couv_267214Comme tout ne pouvait pas être loupé dans ces one-shots, il en fallait un bon. Et le voilà ! Lando, personnage apprécié des fans mais guère utilisé dans les films, est ici le point central d’un braquage unique en son genre. Car ce brave voleur, accompagné d’un comparse étonnant que nous découvrons, doit chiper le navire d’un riche noble impérialiste… Et si ce n’était rien d’autre que le vaisseau personnel de l’Empereur ? Les dialogues de Charles Soul (futur scénariste d’une série que nous attendons avec impatience, sur les aventures d’Anakin et Obi-Wan) font mouche, le graphisme cassant de Maleev (connu principalement pour son run mythique sur Daredevil) est d’une efficacité imparable, et l’histoire est suffisamment détachée de la continuité pour prendre ses aises. Un polar drôle, grinçant et noir, abordant le sujet des Sith alors même que ceux-ci sont supposés disparus… Bref, une réussite totale !

 

 

Et une nouvelle série, à suivre cette fois, sur un personnage qui n’est pas tiré des films… Mais de la série Rebels !

Ne connaissant pas la série TV, je me suis penché avec circonspection sur ce Kanan. La surprise n’en fut que meilleure ! Le graphisme de Larraz Couv_263780est impeccable, entre cartoon et dynamisme, l’histoire part de l’Ordre 66 (le fameux ordre pré-implanté dans les clones, les poussant à tuer les Jedi qu’ils servaient jusqu’ici sans faillir, dans l’épisode II) et de la survie d’un jeune Padawan, Caleb Dume. Forcé de se cacher pour survivre, il finit dans les bas-fonds, et devient voleur… Une aventure fun et agréable à suivre, un personnage que l’on découvre avec grand plaisir, une ambiance adolescente moins crispée que les séries classiques, bref, un rajeunissement bienvenu de l’univers Star Wars !

 

 

Comme vous pouvez le constater, il y a à boire et à manger, dans ces nouvelles parutions. Trois titres sont incontournables : Lando, Dark Vador et Kanan. Un titre a le bénéfice du doute et de la jeunesse, mais sera difficile à louper au vu de son importance à venir : Star Wars. Et deux titres sont à oublier, ou à lire une fois et ranger, pour les collectionneurs : Les ruines de l’Empire et Princesse Leïa.

Prochaine chronique, et début des Légendes : Clone Wars !

Leave a Comment