Retour home
Guillaume
Écrit par
blogueur
28 février 2016 |  0 like   |  7 vues

Star Wars en Comics : Que lire ? #02

Chose promise, chose due, voici la première chronique rétrospective sur les comics Star Wars estampillés Légendes. Remettons les choses à plat : LucasFilm et l’univers Star Wars ont été rachetés par Disney en 2012. L’univers étendu, qui élargissait le monde conçu par George Lucas par le Couv_244446biais de romans, de comics ou encore de jeux vidéo, est désormais considéré comme ne faisant plus partie de la chronologie officielle. Celle-ci est pour l’instant réduite aux 7 films, aux séries TV Clone Wars et Rebels, et aux quelques comics estampillés Marvel chroniqués par ici. Pour autant, il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain, et les éditions Delcourt continuent de rééditer les grands classiques sous le label « Légendes« , une forme de monde parallèle reprenant l’ancien Univers étendu (si vous avez bien suivi). Pour ce mois-ci, je vais vous parler de Clone Wars, série d’histoires courtes en 10 tomes, décrivant bien évidemment la fameuse Guerre des clones. Celle-ci est en effet survolée dans les films, et son importance n’est que partiellement rendue…

Alors que la bataille de Geonosis vient d’avoir lieu, et que le comte Dooku fait feu de tout bois pour créer une rébellion anti-République, les chevaliers Jedi sont contraints de prendre les armes pour défendre les idéaux républicains, et diriger les armées de clones. Alternant les missions secrètes et les grandes batailles, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi ne sont Couv_247523que certains personnages parmi d’autres…

La série Clone Wars, appuyée par une adaptation animée plus orientée jeunesse, est l’une des plus reconnues des sagas de l’univers étendu. Construite comme une cascade d’histoires courtes, elle prend toute son ampleur au bout de quelques tomes, et s’avère aussi récréative qu’enrichissante pour un univers qui est trop souvent centré sur quelques personnages. Ici, on suit certes les mésaventures rocambolesques du duo Anaki & Obi-Wan, mais des personnages aussi fascinants que Quinlan Vos ou Asajj Ventress (développés uniquement dans l’UE) ou Mace Windu et le Général Grievous sont tout aussi importants, si ce n’est plus. Si de petites missions s’intercalent entre les évènements décrits dans les films, le véritable intérêt de la série réside dans ces longues séquences totalement inédites, avec des personnages que l’on prend plaisir à Couv_257347découvrir et qui, pour certains, n’auraient pas dépareillé dans l’un ou l’autre des films. Comme souvent, lorsqu’une série se constitue de petites histoires croisées, les volumes sont parfois inégaux, mais l’ensemble s’imbrique avec beaucoup de cohérence, et une fois le dixième volume fermé, le lecteur réfléchit tranquillement à ce qu’il va bien pouvoir lire ensuite…

Visuellement, le dessinateur récurrent (Jan Duursema) réussit à retranscrire l’ambiance bien particulière de la seconde trilogie, entre esthétique glacée, personnages au design reconnaissable, et grandes batailles rangées. Mais comme toujours, sur une série aussi longue, il est souvent épaulé par des dessinateurs pour un épisode ou deux, ce qui rend la série bien inégale à ce niveau. Ceci étant dit, l’ensemble fonctionne très bien, les personnages restent reconnaisCouv_268378sables quel que soit le dessinateur, et le contrat est rempli : pas de génie ou de coup d’éclat, mais un niveau moyen de bonne qualité, et surtout, surtout, de bonnes histoires.

Star Wars : Clone Wars est en cours de réimpression, avec le fameux bandeau « Légendes ». À ce jour, seuls 4 tomes ont été réédités, les 4 suivants étant encore disponibles dans l’ancienne édition. Pour les deux ultimes volets, il faudra s’armer de patience, et attendre que Delcourt ait réédité tout ça…

La prochaine fois, nous parlerons de la série Star Wars par Brian Wood, et du Cycle de Thrawn.

 

Pour rappel : Chronique des comics Marvel officiels.

Leave a Comment


15 − 13 =