Retour home
Gregory
Écrit par
blogueur
22 février 2017 |  33 likes   |  23 vues

Séances de dédicace pour l’Eté Diabolik dans votre FNAC

L-ete-diabolik-Prix-BD-fnac-2017_655x231

Bonjour à tous,
c’est avec un grand plaisir que nous recevons ALEXANDRE CLERISSE en mini-tournée dans vos espaces BD FNAC suisses.

Il viendra échanger autour de son dernier album, scénarisé par THIERRY SMOLDEREN, Prix de la BD FNAC 2017 et Prix Polar SNCF 2017 :

L’été Diabolik aux éditions Dargaud.

Par ailleurs, vous pouvez gagner l’album en cliquant sur le lien ci-dessous (jeu facile, gratuit et sans obligation de quoi-que-ce-soit!)

Pour gagner l'Eté Diabolik

JE JOUE!

Alexandre Clérisse et vos libraires vous accueillerons :

jeudi 23 février dès 17h30 à la FNAC de RIVE GENEVE
vendredi 24 à 11h30 à la FNAC de FRIBOURG
et même jour à 17h30 à la FNAC de LAUSANNE

th (7)
th

L’été Diabolik, un envoûtement!

Eté 1967, Antoine a 16 ans. En villégiature sur la Cote d’Azur, il va être confronté à un enchaînement de faits qui vont bouleverser sa vie : un accident de voiture, un premier amour, la disparition de son père… et toujours une impression pesante, comme s’il était observé…

Après « le souvenir de l’empire de l’atome », c’est encore une véritable réussite du duo : un album ébouriffant, multipliant les hommages à l’art-déco des années 60 et au Pop-art mais surtout aux Fumetti, ces « comics » italiens, avec le personnage de Diabolik en tête.
Directement inspiré de Fantômas mais aussi du Fantôme du Bengale, Diabolik, criminel masqué sexy et moderne circulant en jaguar fut la figure de proue de la BD italienne des années 60.

Chronique adolescente mystérieuse mais aussi récit d’espionnage, l’Été Diabolik est aussi bien une réussite graphique que scénaristique.
Un narration troublante et manipulatrice à souhait, un dessin élégant aux couleurs psychédéliques, l’Été Diabolik réjouira les lecteurs les plus exigeants.

th (1)

ALEXANDRE CLERISSE
Ce jeune auteur débute grace à la réalisation de divers travaux d’affiches, maquettisme et illustration . 2003 est l’année d’un retour vers la bd en entrant à l’École Supérieure de l’Image, d’Angoulême . Cofondateur la revue collective « Le Mouchoir » (BD pliable) il réalise collectivemen la maquette et la communication de l’exposition au « Fil du Nil », la revue annuelle de l’ESI. Toujours avec l’équipe du Fil du Nil, il réalise le plan du 33ème festival de la BD d’Angoulême 2006. On commence à découvrir diverses publications dans la presse et dans des magazines comme « Choco Creed », « Tobogan » et autre presse locale . David Prudhomme lui propose de mettre en couleurs « La farce de Maître Pathelin », aux éditions de L’an 2. Dans la même année il illustre « le fruit défendu » de Powys aux éditions l’arbre vengeur. Il réalise ensuite son premier album solo, JAZZ CLUB.
En 2013 paraît « Souvenirs de l’empire de l’Atome » (Dargaud), oû l’on observe déjà au scénario son complice Thierry Smolderen.
Après le succès critique et public de ce dernier, c’est tout naturellement que ces 2 talents se retrouvent pour « L’Été diabolik ».

En résumé, n’oubliez pas
-les dédicaces

jeudi 23 février dès 17h30 à la FNAC de RIVE GENEVE
vendredi 24 à 11h30 à la FNAC de FRIBOURG
et même jour à 17h30 à la FNAC de LAUSANNE

-le jeu avec un album à gagner sur le lien tout en haut!

Leave a Comment


douze − six =