Retour home
Marie
Écrit par
Blogueuse
23 août 2016 |  1 like   |  63 vues

Red skin… la vengeance communiste

redskin 1

Les mois d’été sont connus pour leur misère éditoriale, la pénurie totale de matière à lire et à critiquer. C’est en quête du titre unique qui aurait échappé à ma vigilance que je suis tombée sur la série de Xavier Dorison et Terry Dodson, aux éditions Glénat : « Red Skin ».

redskin 2Une couverture aguicheuse : femme brune nue, plus que pulpeuse, armée d’un marteau et d’une faucille et accompagnée du titre de ce premier tome : Welcome to America.

Des thèmes principaux vendeurs : politique, meurtres, accords financiers, sexe, luttes internationales.

Une histoire somme toute déjà vue dans l’ensemble mais avec toutefois une pointe d’originalité que je vais prendre le temps de vous décrire un petit peu. En bref, une série à voir dans la durée avant de la classer dans les incontournables ou les insignifiantes.

redskin 3La Russie est inquiète : aux Etats-Unis, une femme, sorte de prêtresse de bonne parole, ultra-conservatrice, mène une lutte active (et le mot est faible) contre tout ceux qu’elle considèrent comme la perte de l’humanité. Elle vise les homosexuel(le)s et les communistes. Autant dire que la Russie est éclaboussée par cette chasse aux sorcières ! Et chasse au sens littéral. Cette femme, Jacky Core, prétendûment pasteur d’une mouvance puritaine, a une arme puissante : le charpentier, un homme sanguinaire, assassinant toutes les cibles de son mouvement. Plus il tue, plus elle monte dans les sondages des élections qui auront lieu dans 6 mois. Et si elle les remporte…adieu tout accord politique et surtout adieu la signature du nouveau du traité de Salt (traité de désarmement nucléaire).

Heureusement, les services secrets russes ont pensé à tout : ils vont envoyer une camarade « krasnaya kozha » pour devenir une super-héroïne vengeresse, qui défendra le peuple américain opprimé, tout en brandissant une faucille et un marteau histoire qu’on aime à nouveau les cocos et que la pasteur soit désavouée dans sa quête.

redskin 4

Qu’est ce que « krasnaya khoza »? Littéralement Peau Rouge ou Red Skin , « il s’agit d’une fonction d’état créée par Staline en 1923 en honneur de l’héroïsme des femmes camarades tombées sous les balles des tyrans capitalistes lors de la Grande Révolution. Il s’agit d’une fonction de dernier recours pour le camarade Premier Secrétaire pour aider le pays ou les citoyens ». Une krasnaya khoza dédie sa vie entièrement à son peuple et ne rend compte qu’au Premier Secrétaire. Et ici, notre héroïne Redskin est brune, à forte poitrine, sexy et a un secret : son seul moyen de gérer le stress est le sexe….

Si avec tous ces mots forts et populaires, je ne vous ai pas donné envie de lire cette BD, je rends les armes.

Leave a Comment


dix-neuf + quatre =