Retour home
Marie
Écrit par
Blogueuse
26 avril 2016 |  1 like   |  48 vues

My Hero Academia

myheroacademiaDécidément cette année signe l’arrivée de grosses licences manga, nous avions commencé avec One Punch Man, enregistrant  le meilleur lancement pour un 1er tome de manga (environ 100 000 exemplaires). C’est au tour d’un autre block buster de faire son apparition : My Hero Academia classé dans le top 30 des meilleurs ventes au pays du soleil levant.

Dans un monde où 80 % de la population possède un super‑pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super‑vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole.

Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir…
Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

Eh oui, les Japonais se mettent aux comics, il faut le reconnaitre. Et Kohei Horikoshi réussit avec brio grâce à ce manga blabla baston (oui j’invente de nouveaux noms). A ceux qui oseraient encore me dire : le manga c’est pas de la lecture et blablabla je leur dirai simplement d’ouvrir cette œuvre. En règle générale, dès qu’une bande dessinée a « trop » de texte je la repose illico (autant faire du roman) mais dans le cas de My Hero Academia il sert aussi bien à poser le décor qu’à rajouter de l’humour, donc c’est top !

Graphiquement c’est impeccable, et le fait que 80% des humains aient des pouvoirs permet à l’auteur de créer une pléthore de personnages hauts en couleurs avec bien sûr des capacités aussi incroyables que loufoques.

« Scénaristiquement » parlant, nous restons dans du très classique, avec le héro naissant sans pouvoir, puis obtenant le don le plus puissant qu’il n’arrive pas à maîtriser correctement jusqu’au moment où… mais My Hero Academia reste néanmoins extrêmement addictif, grâce à un suspens omniprésent et des personnages vraiment attachants et intéressants d’un point  psychologique.

En bref jetez-vous sans attendre sur cette série, qui j’en suis sûr va faire les belles heures de Ki-Oon !

Leave a Comment