Retour home
Marie
Écrit par
Blogueuse
09 novembre 2016 |  17 likes   |  35 vues

Mi BD, mi album, Lupano ose… encore !

loup-slip

Bonjour à ceux qui me lisent depuis quelques années et qui se disaient : bizarre,, d’habitude elle manque d’originalité et nous parle constamment de son Lupano, est là rien… Il y a baleine sous rocher, c’est sûr !

Et bien, à ces visionnaires, je tiens à vous rassurer : oui, une fois encore, la coutume lupanienne est indestructible et s’exprimera en cette fin d’année 2016. Mais, parce qu’il semble qu’il est joueur, ce n’est pas une bande-dessinée à proprement parlé, mais plutôt un album pour enfant, raconté par les grands. Ok, confuse mon histoire, je rentre dans e vif du sujet.

loup-slip-3Rappelez-vous (tous sans exception), vous aviez acheté les 3 tomes excellents des Vieux Fourneaux, cette folle aventure de trois vieux (oui j’ose !) qui partent dans un roadtrip pour venger le syndicaliste Antoine cocufié avec son patron…à 70 ans passés ! Et dans cette folle aventure, il y a Sophie, la petite-fille trentenaire qui décide de reprendre à son compte le théâtre ambulant de sa grand-mère. Et dans ce théâtre ambulant on y raconte une histoire. Et (oui, le comique de répétition je maîtrise) cette histoire fait aujourd’hui l’objet d’une nouvelle œuvre. La fameuse que je chronique ici !

Simple non ?

Je ne vous fais pas plus attendre, le titre est « le loup en slip » créé par Lupano, Itoïz et Cauuet aux éditions Dargaud.

loup-slip-2Aux allures enfantines, en employant les codes d’un album jeunesse traditionnel (dessins pleine page et texte hors bulles), ces génies nous relatent une fable sociale et politique qui vous laissera pensif : comment démonter une économie basée sur un mensonge, sur la manipulation d’un concept ?

Prenez un village multiculturel, un ennemi commun (le loup), un concept solide (le loup est un animal dangereux qui mange les enfants pas sages et dévore toute personne qui croiserait son chemin), et une société qui en fait son fond de commerce (librairie spécialisée criminalité canine, produits artisanaux pour lutter, cours d’auto-défense, séminaires spécialisés et brigade anti-loups) . Maintenant imaginez que l’ennemi public numéro se pointe, innocemment, et démonte tous ces concepts ?

Oui, vous touchez du doigt le problème : la société toute entière s’effondre, les certitudes partent en fumée et l’éducation reçue n’est plus adaptée. Et, et non des moindres, l’assassin qui a permis que la fable prenne corps court toujours…

Gare à vos noisettes !

Leave a Comment


19 − 18 =