Retour home
Jordane
Écrit par
blogueur BD
16 juin 2019 |  4 likes   |  65 vues

Le patient, un thriller psychologique illustré

Suite au succès de « Ces jours qui disparaissent », Timothé Le Boucher nous revient cette fois-ci avec « Le patient », un thriller psychologique à couper le souffle. En un seul volume, l’auteur a réussi le pari de faire ressentir diverses émotions contradictoires à son lecteur. D’une page à l’autre, on peut passer de la compassion à la peur, mais aussi de la tendresse à la haine envers son personnage principal Paul Grimaud doté d’une personnalité et d’un passé d’une grande complexité.

L’histoire débute ainsi : Paul Grimaud, âgé de 21 ans vient tout juste de sortir de plusieurs années de sommeil profond. Ce « miraculé » s’avère être le seul rescapé du massacre dont toute sa famille a été victime quelques années auparavant. Peu de temps après son réveil, Anna Kieffer une psychologue spécialisée en criminologie et en victimologie entre en scène. Ayant suivi l’affaire Grimaud de très près, elle choisit de reprendre le dossier. Elle tente donc de venir en aide à son nouveau patient qui semble avoir plusieurs séquelles suite au massacre de sa famille.

En effet, chaque nuit, l’inconscient du patient reprend le dessus : Il est hanté par un « homme en noir » qui le réveil chaque nuit en l’étranglant. Cette ombre du passé semble si réelle aux yeux du patient qu’il vit et s’endort chaque jour avec la peur de se faire assassiner… La psychologue tente donc de libérer son patient de ses troubles aux travers de l’hypnose. En plongeant dans son passé, elle y découvrira un passé douloureux, et une enfance hors-du-commun.

Parviendra-t-elle à résoudre l’affaire Grimaud, et à identifier l’assassin de la famille de son patient ?
Cet homme en noir qui hante les nuits de Paul est-il seulement un mauvais rêve du passé, ou un être bien réel rodant autour de sa prochaine victime ?

En guise de réponse à cette question, je vous laisse découvrir ce thriller psychologique dans lequel vous découvrirez un héros meurtri aux tempéraments à la fois sensible, solide et malsain. Les flashbacks, ainsi que l’oppression qui est crée par le huit clos sont tous deux maniés à la perfection par l’auteur, ils vous plongeront directement dans les souvenirs et les souffrances du jeune homme. Quant au quotidien de Paul à l’hôpital, il vous réserve lui aussi quelques surprises…

Au plaisir de partager ce premier article avec vous.

Bonne lecture !

Leave a Comment