Retour home
Jordane
Écrit par
blogueur BD
19 janvier 2020 |  2 likes   |  240 vues

Emma « La charge émotionnelle et autres trucs invisibles »

Aujourd’hui je vais vous parler de la BD « La charge émotionnelle et autres trucs invisibles » écrite par Emma, une ingénieure informatique féministe qui s’engage aux travers de l’écriture et du dessin à dénoncer et expliquer certains travers de notre société actuelle. Emma dénonce les inégalités hommes-femmes, notamment au niveau des tâches ménagères, des revenus, et de la charge mentale accumulée au quotidien.

Dans « La charge émotionnelle et autres trucs invisibles », elle tente de nous montrer les inégalités vécues par de nombreuses femmes. Cette BD s’adresse donc tout d’abord aux femmes, le but est de créer un déclic, car savoir que l’on est pas seule permet de mieux comprendre le ou les problèmes. Cela permet d’y réfléchir, d’en discuter et d’aller de l’avant.

Mais cette BD s’adresse également aux hommes, à : notre père, notre compagnon, notre fils, notre collègue (…) car elle permet d’informer pour mieux comprendre les femmes et toutes ces choses invisibles qu’elles vivent et font chaque jour. Ce qui est chose nécessaire, car pour changer la société et ses habitudes bien ancrées, il faut une intervention hommes-femmes.

Dans cette BD Emma dénonce également les inégalités salariales (malheureusement jusqu’ici rien de nouveau), mais elle pousse son discours en démontrant qu’encore aujourd’hui de nombreuses femmes au foyer y réfléchissent à deux fois avant de quitter leur mari, car elles n’ont plus de revenus depuis plusieurs années. En effet, ces mères aux foyers n’ont rien cotisées puisqu’elles se sont consacrées à temps complet à leurs enfants, aux différentes tâches ménagères et au bien-être de leurs familles. Ainsi, le travail quotidien de la femme au foyer n’est donc toujours pas reconnu dans notre société. Certaines femmes sont toujours dépendante de leur mari, donc si un jour celui-ci décide de partir, il y a de fortes chances qu’elles se retrouvent sans rien du jour au lendemain …

Emma dénonce aussi la culture du viol, elle montre qu’un agresseur n’est pas forcément un inconnu caché dans un parking avec un couteau. Il peut être un ami, un collègue de travail, et parfois même son propre compagnon … L’autrice tente d’expliquer aux hommes l’importance du consentement, que le chantage est aussi vu comme un viol, car chacun est propriétaire de son propre corps.

Ensuite, Emma met en avant la charge émotionnelle quotidienne des femmes. En effet, en plus de leur emploi, et de la gestion de la maison, elles s’occupent aussi du bien-être de chacun. Ainsi, de nombreuses femmes vivent au quotidien une charge émotionnelle très intense. Et même si elles ne s’en rendent pas toujours compte, puisqu’elles seraient prêtes à tout pour veiller au bien-être de leur famille, le cumul de tout cela les fatigues énormément. C’est pourquoi, dans un couple de salariés, il est important de partager les tâches ménagères, et de soutenir sa compagne avec de petites attentions, car elle aura toujours tendance à en faire plus.

Voila les sujets majeures qui sont traités dans cette BD mais vous pourrez aussi découvrir des sujets tels que :

– Le travail domestique relayé à des personnes précaires qui doivent mettre de côté leur foyer pour entretenir celui des autres.

-Le témoignage d’un policier qui a lutté toute sa vie pour dénoncer les violences policières, et autres injustices faites par ses « gardiens de la paix ».

 

En tant que féministe qui désire un jour connaitre l’égalité des sexes je vous conseille vivement les BD d’Emma qui
dénoncent différentes inégalités, et permettant ainsi de mieux les comprendre, afin d’aller ensemble de l’avant.

Leave a Comment