Retour home
Jordane
Écrit par
blogueur BD
30 juin 2019 |  8 likes   |  79 vues

« Echoes » l’heure de la vengeance a sonnée !

idem

Le manga « Echoes » nous parle du lien si particulier entre les jumeaux dans une histoire pleine d’actions et de rebondissements. Echoes présente l’histoire du jeune voyou Senri Nakajô qui gagne de l’argent en se faisant passer pour un justicier. Mais en réalité, il fait justice grâce à l’injustice qu’il suscite. Tout est calculé : dans un premier temps, ses complices rackettent différents élèves de son école, puis il se fait embaucher par les victimes pour les venger et récupérer les biens perdus, et pour finir, ils partagent le gain tous ensemble. Ce manège dure depuis quelques années et Senri se fait de l’argent facile. Cependant, ce qui motive notre héro n’est pas l’argent, mais la soif de vengeance. L’objectif de sa vie est de retrouver l’assassin de son frère. Car durant sa triste enfance, sa famille à été assassinée et son frère jumeau a été enlevé après avoir reçu différents coups.

Le petit Senri avait ressentit les coups un par un lorsqu’il était caché dans un placard pour échapper à la tuerie. En effet, depuis leur naissance, les deux jumeaux avaient un lien très particulier : ils arrivaient à ressentir les émotions de l’autre, les coups physiques dont l’un d’entre eux était victime, et lorsqu’ils étaient éloignés, ils étaient capables de partager des visions de ce qu’ils vivaient. Si leur père battait l’un d’entre eux, en réalité ils étaient torturés tout les deux. Cependant, après l’enlèvement de son frère, la connexion fut interrompue pendant des mois; Jusqu’au jour où le petit Senri ressentit une douleur atroce à la poitrine et finit aux urgences. Ce jour-là, il comprit que son frère était mort. L’espoir été partit, laissant place à la haine et à la soif de vengeance. Seul un objectif alimentait son existence : retrouver l’assassin de son frère.

Dix ans plus tard, en regardant un reportage à la télé notre héro fut interpellé par ce qu’il attendait depuis plusieurs années. La cicatrice située sur le bras de l’un des employés du reportage était la même cicatrice que celle du ravisseur. Cette cicatrice hors-norme avait entée chacune de ses nuits, et ce fut la dernière vision que son frère partagea avec lui.
L’heure de la vengeance a sonnée !

idem

Leave a Comment