Retour home
Marie
Écrit par
Blogueuse
27 mars 2015 |  0 like   |  1 vues

BD : Mois de mars… focus sur les mangas !

Une fois n’est pas coutume ! Non seulement j’ai publié mon premier article sur les mangas la semaine passée (oui, vous avez bien lu, pas une seule fois en 1 an et demi je n’avais osé m’y frotter…) mais en plus, j’en publie un second dans la foulée !

Cette fois-ci je me penche sur les Shôjos pour vous présenter deux séries, du même mangaka, Kyôsuke Motomi, qui détonnent dans l’univers de toutes ces histoires d’amour :

Number one :

dengekidaisykazemanga1

* Dengeki Daisy

2010_dengeki-daisy_24-210x300Teru, notre héroïne, est orpheline. Son frère est mort et l’a laissée seule…non sans tout planifier pour elle, heureusement ! Il lui a donné un portable qui est en lien direct, et constant, avec un certain Daisy. Cette relation virtuelle, et le réconfort qu’elle engendre, permet à Teru de continuer le cours de sa vie avec toute la volonté possible. Néanmoins, le quotidien à l’école est loin d’être un monde tout rose, et l’arrivée d’un nouveau gardien (jeune et beau, bien sûr…), plutôt sauvage, aggressif, ne va pas arranger les choses…

Ce manga, créé en 2007, est fini en 16 tomes. Il regroupe tous les codes du Shôjo : une jeune fille plutôt discrète, un peu anti-héroïne, au charme fou mais qui l’ignore ; un garçon, beau, intelligent, fort et romantique (mais viril tout de même!) et la rencontre entre eux deux. Son plus ? Une histoire de Hacker, de meurtres, de vengeance qui donne un rythme plus soutenu et une touche masculine à cette série.

A partir de 12 ans.

 daisy010

Number two :

beast master

* Beast Master

Yuiko Kubozoka est une jeune lycéenne dont la passion pour les animaux n’a d’égal que la haine que ceux-ci lui vouent…C’est en poursuivant son merveilleux petit chat qu’un jeune homme Leo Aoi, tombe du ciel (littéralement), le chaton dans les bras. Première surprise. Seconde surprise, il est recouvert de sang, les yeux très clairs, et ressemble plus à une bête sauvage qu’à un être humain.

the_beast_master__color__by_thenayaki-d4mos7l-300x235Et ce n’est pas complètement faux… Elle découvrira que Leo a grandi en pleine nature et a développé un instinct de survie animal lorsqu’on le menace lui ou ceux qu’il aime. Donnée étrange, seule Yuiko n’a pas peur de lui, et seule elle peut le calmer lorsqu’il est dans cet état second.

Parce que c’est la force de Kyôsuke Motomi, on retrouve ici aussi une énergie masculine et une intrigue qui allie histoire d’amour, meurtre, vengeance, danger et en fait un Shôjo réussi, qui plus est en deux tomes uniquement !

A conseiller également dès 12 ans.

Leave a Comment


17 + 13 =