Retour home
Luc
Écrit par
blogueur BD
23 novembre 2016 |  2 likes   |  156 vues

Sélection de livres sur l’autisme dans la BD

Certaines bandes dessinées sont là pour vous divertir, vous offrent la possibilité de vous évader de votre quotidien. Et d’autres vous donnent en plus des clés pour comprendre des situations particulières ou des personnes mal comprises de notre société si carrée. Les deux bandes dessinées dont nous allons parler cette fois sont de cette dernière catégorie. Elles vous expliquent les éléments essentiels afin de mieux cerner deux troubles psychiques pas si rares qu’on croit : le syndrome d’Asperger et le trouble Bipolaire.

La différence Invisible de Mademoiselle Caroline et Jule Dachez Chez Delcourt/Mirages

Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme légère qui est malheureusement mal détectée, car il est souvent lié avec d’autres troubles comportementaux. C’est ce cas qui va être mis en image dans la différence invisible. Marguerite a 27 ans. Elle a un copain et un travail. Elle est donc parfaitement intégrée dans notre société. Et pourtant, elle est sujette à des crises d’angoisses lorsque son copain l’emmène boire un verre dans une soirée entre amis. Elle n’aime pas les surprises et le changement l’effraie. Son quotidien devient un enfer et ses proches ne la comprennent pas. Comment leur expliquer que quelque chose ne va pas quand on l’ignore soi-même ?

Les auteures

Mademoiselle Caroline est une auteure habituée au dessin humoristique (« le mariage pour les nuls », « le guide anti-régime », » enceinte ! »). Elle signe en 2013 une histoire très personnelle « Chute libre, carnets du gouffre » sur ses trois dépressions, qui lui vaut une reconnaissance médiatique et populaire. Scénariste, dessinatrice et coloriste, Mademoiselle Caroline est une auteure complète. Elle tient aussi un blog : www.mademoisellecaroline.com/

Julie Dachez est la scénariste et raconte sa vie. Elle est l’auteure du blog « émoi, émoi et moi ». Très active pour expliquer l’autisme dans de nombreuses vidéos, elle se lance avec Pierre Feytis sur un documentaire, « Bubble », dont la page de financement participatif se trouve ici et n’est pas encore fini.

Un livre qui fait grandir

Il a fallu, je pense, beaucoup de courage à Julie Dachez pour mettre ainsi, avec l’aide de Mademoiselle Caroline, sa vie sur le papier. À travers une histoire tantôt drôle, parfois triste mais toujours émouvante, deux auteures ont réussi a capter l’essence de ce syndrome. Une lecture partager et offrir. Disponible ici.

Goupil ou Face de Lou Lubie chez « Vraoum ! »

Nouveau plaisir de lecture et de découverte avec « Goupil ou Face ». L’auteure raconte son combat pour réussir à se comprendre et s’accepter avec son trouble bipolaire. Lou Lubie explique ainsi un trouble complexe avec simplicité afin que le récit soit compris par tous les lecteurs.
Disponible ici.

Les auteurs :
Lou lubie se fait connaître en publiant un roman jeunesse en 2009, « Hallucinogène ». Très active, elle fonde le Forum Dessiné avec lequel elle va réaliser beaucoup de projets participatifs. Elle éditera « Prophecy » réalisée par 50 auteurs du Forum Dessiné. Elle raconte son passage de l’île de la Réunion à la métropole dans « Jours sombres chez les yaourts ». À l’aide d’un petit personnage qu’elle invente, elle donne un regard amusé et sarcastique sur son quotidien, peut-être un avant-goût du renard de Goupil ou Face. Elle publie en même temps, « Une créole en métropole » qui va dépeindre les stéréotypes des métropolitains face à la vie réunionnaise. Elle croque des moments de joie proposés par ses fans dans son blog « Instants heureux » qu’elle a récemment fini. Elle est aussi active dans le monde des jeux vidéos, étant titulaire d’un master en Game Design et Management.

Double dose de qualité

Cette bande dessinée introspective est un petit bijou. Lou Lubie a su manier à la perfection les informations et son histoire personnelle pour donner un récit touchant. Les différentes phases du trouble bipolaire incarné par des animaux différents, les diagrammes d’humeur et l’application dans sa vie, l’impact sur son entourage et la solution sont, à mon sens, une synthèse parfaite du sujet. Concernés ou pas par le thème, dévorons ce livre qui est un excellent cadeau pour Noël.

One Response to “Sélection de livres sur l’autisme dans la BD”


Marie Marie

Comme c’est amusant ! Je viens de lire (et l’ai fini il y a 5 minutes) la différence invisible en me disant : ça c’est une BD utile qui mérite un article ! ravie que tu l’aies fait !!

Leave a Comment