Miguel
Écrit par
blogueur
22 juillet 2012 |  0 like   |  16 vues

Vu au cinéma: « Le Grand Soir » 2011. France. De Benoît Delépine et Gustave De Kervern avec Benoît Poelvoorde et Albert Dupontel. 12 ans.t

Les transfuges de Groland, Kervern et Delépine, nous ont déjà gratifié de plusieurs films forts, que ce soit « Aaltra », « Mammuth » ou « Louise-Michel ».

Avec « Le Grand Soir » ils réalisent un de leurs rêves: réunir sur la même affiche Poelvoorde et Dupontel, deux acteurs à l’humour féroce. L’autre performance qui relève de l’exploit a été de convaincre le couple de musiciens, Brigitte Fontaine et Areski Belkacem d’interpréter les parents de cette fratrie.

LE PITCH:

« Not » (Benoît  Poelvoorde, dont le front arbore ce mot), « plus vieux punk à chien d’Europe »  erre et vivote dans le centre commercial. Il est en froid avec son frère, Jean-Pierre (Albert Dupontel), employé d’une enseigne de literie.

 

Egalement installés dans le complexe, les parents Marie-Annick et René Bonzini y tiennent une friterie.

Jean-Pierre, dont le couple n’allait plus très fort se fait licencier du jour au lendemain.

Se retrouvant à la rue, il découvre le mode de vie  de « Not ». Scellant leurs retrouvailles, celui-ci  rebaptise Jean -Pierre « Dead ».

Le mot tatoué sur le front symbolise à la fois la réunion des deux frères à la vie à la mort, et fait référence au  slogan: Punk’s not dead.

Tous deux rêvent d’une action de choc pour remuer les esprits, de faire LA révolution, vivre LE  grand soir.

Symboliquement leur action se limitera à modifier les lettres des enseignes lumineuses des supermarchés de la place.

Mais tout le monde s’en fout!

Le film nous interroge sur la révolte, sur ce qui reste de l’esprit punk.

Il traite de la  crise économique, dépeignant la dure loi du monde du travail dans cette géographie blême de la consommation, ce non-lieu, qu’est un centre commercial.

Poelvoorde, incroyablement  convainquant en punk entraine son frère sur le chemin de la liberté (parfait  Dupontel, en homo-ordinarius pétant un câble), quant au couple Fontaine et Areski ils demeurent fidèles à eux-mêmes dans leur propre rôle. Les yéyé punk Wampas apparaissent dans une séquence de concert.

Sortie prochaine en dvd: cet automne probablement.

One Response to “Vu au cinéma: « Le Grand Soir » 2011. France. De Benoît Delépine et Gustave De Kervern avec Benoît Poelvoorde et Albert Dupontel. 12 ans.t”


Didier_Lausanne
23 juillet 2012 Répondre

Super article Miguel, pour un film génial avec des acteurs fameux! Vive le Groland et les Grolandais !
Keupon d’un jour, keupon toujours !

Leave a Comment