Retour home
Ellia
Écrit par
BLOGUEUSE
09 juillet 2017 |  21 likes   |  164 vues

Split

split-movie-james-mcavoy-ending

Oui je sais c’est l’été. Il fait beau, il fait chaud et tout ce qu’on aimerait faire c’est manger des glaces dès le matin et regarder des films qui sentent bon l’amour au coucher du soleil. Mais moi j’ai quand même sacrément envie de vous plonger dans l’univers noir et angoissant du dernier opus de Monsieur Night Shyamalan : Split.

Split-Digibook-Collector-Edition-speciale-Fnac-Blu-ray

Split, c’est l’histoire de Kevin. Le petit problème avec Kevin, c’est qu’il n’est pas tout seul dans sa tête. Mais alors pas du tout. Il partage son quotidien avec plus de 22 autres personnalités. Oui, ça ferait une super thèse en psychologie.

Parfois, c’est Hedwig, jeune garçon de 9 ans qui a un cheveu sur la langue et qui adore twerker sur du Kayne West qui prend les commandes. Mais parfois ce sont des entités plus sombres qui prennent le dessus. Comme Patricia, quadra froide et chic et qui a un sacré sens du style ou Dennis qui commence à évincer ses compères et planifier un dessein diabolique. Du genre kidnapper trois jeunes demoiselles sur un parking et les enfermer dans une prison secrète.

Et si une 24ème personnalité beaucoup plus terrifiante s’invitait à la partie ?

Après After Earth (2013) et The Visit (2015) qui n’avaient pas réussi à convaincre le public, Shayamlan revient en force avec ce film qui rappelle ses plus belles réussites Sixième sens (1999) ou Incassable (2000).

Sixieme-sens
Incaable-Edition-Blu-Ray

Il s’en sort tout à fait noblement avec ce dernier projet qu’il a lui-même autofinancé (comme il avait déjà fait avec The Visit) ce qui lui a laissé une liberté quasi totale. Et ça se sent. Split reste en soi une œuvre originale bien qu’inspirée du livre Les mille et une vies de Billy Milligan écrit par Daniel Keyes.

Les-mille-et-une-vies-de-Billy-Milligan

Le succès de ce film repose presque entièrement sur le jeu d’acteur époustouflant de James McAvoy (X-men, Docteur Frankenstein…). Et peut-être aussi sur le fait qu’il soit sacrément mignon, mais passons.

1faabb398b5f3b47e94c5c90eda18a91--split-movie-james-mcavoy-mcavoy-james

Cette réussite a été mise en place par le réalisateur en laissant énormément de liberté à l’acteur et en ne tournant qu’un rôle par jour afin de garder une certaine authenticité.

Et si en plus je vous disais que Split était peut-être relié à un autre film de Shyamalan ?

551358-split-universal-final

Leave a Comment


1 × deux =