Retour home

Écrit par
blogueur
08 octobre 2012 |  0 like   |  10 vues

SOUS NOTRE ATMOSPHÈRE : Vintage Classic – une semaine/un manga, avec Couleur 3

Chaque lundi, aux alentours de 16h30, votre humble serviteur Florian de la Fnac, chronique un manga de son goût: une découverte, un classique ou une curiosité.

Et ce mois-ci, une nouveauté : des catégories ! On continue avec Vintage Classic, une section où il sera question d’un manga classique, souvent daté entre entre 1960 et 1980, et qui aura marqué son époque. Mots d’ordre : patrimoine et découverte !

.

Cette semaine dans Vintage Classic : SOUS NOTRE ATMOSPHÈRE d’Osamu Tezuka, chez H.

On ne présente plus le maître incontesté Tezuka, inventeur du manga moderne, à qui l’on doit des classiques comme Astro Boy, Black Jack, le Roi Léo ou encore Ayako. Cette fois-ci le jeune éditeur H (cinq mangas à son actif) nous propose Sous notre atmosphère, un recueil de seize nouvelles, publiées de 1968 à 1970.

Une robot qui tombe enceinte, un ancien SS qui croie échapper au temps, un inceste tragique, une militante morte qui téléphone, une famille en autarcie sur une autre planète… ce ne sont que quelques exemples de l’étendue des univers traités. La chose intéressante avec ce recueil, c’est qu’on a l’impression de retrouver devant un best-of Tezuka. Chaque histoire aborde un sujet différents : la famille, le racisme, la cruauté, l’amour, l’inceste, la soif de pouvoir, la trahison, etc. Tezuka a toujours eu un style large et aime à nous raconter l’humanité dans toutes ses multiples facettes, sans exception. Pour lui, l’Homme est entier et doit être traité ainsi, car c’est dans son tout qu’il est bon et beau.

Mais il n’oublie pas pour autant qu’un manga ne doit pas tomber le trop philosophique et garde en tête cet aspect divertissant, grâce aux nombreux genres qu’il utilise avec aisance : polar, science-fiction, thriller, récit intimiste, drame, romance… Grâce à sa narration impeccable et son dynamisme habituel, Tezuka nous trimballe d’un décor à un autre, sans réelle continuité entre les nouvelles, mais avec un propos universel et une thématique large : l’humanité, ses qualités et ses défauts.

Sous notre atmosphère brosse ainsi un tableau de notre monde et de nous-mêmes et forme une introduction parfaite pour les novices et un chef-d’œuvre de plus pour les amateurs du maître.

Leave a Comment