Écrit par
blogueur
25 juillet 2012 |  0 like   |  6 vues

Rises Jour-J : THE DARK KNIGHT never ends

Comme un bon nombre d’entre vous doivent déjà le savoir, aujourd’hui sort très attendu The Dark Knight Rises, ultime volet de la trilogie cinématographique de Christopher Nolan mettant en scène le héros le plus sombre et le plus torturé de l’univers DC. A cette occasion, nous vous proposons un compte-à-rebours original et motivant, sous forme de rétrospective BDphilique et cinéphilique. Chaque jour, depuis une semaine, Florian et Didier vous ont fait découvrir (ou redécouvrir) un comic-book et un film qui ont marqué et influencé le vaste univers de Batman.

 

 

Aujourd’hui, c’est l’heure du bilan !  Et pour finir en beauté, je vous propose  mon Top 5  des comic-books de Batman à ne pas rater, ainsi qu’une liste non-exhaustive d’autres titres non-chroniqués, mais qui valent largement le détour. Didier, lui, vous propose son classement de ses sept films de Batman préférés ici.

 

05 – WHATEVER HAPPENED TO THE CAPED CRUSADER, de Neil Gaiman et Andy Kubert : le plus funèbre, le plus littéraire et le plus révélateur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04 – BATMAN : HUSH, de Jeph Loeb et Jim Lee : le plus dynamique, le plus fun et le plus coloré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 03 – BATMAN YEAR ONE, de Frank Miller et David Mazzucchelli (chroniqué ici) : le plus fondateur, le plus sale et le plus influent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

02 – THE KILLING JOKE, d’Alan Moore et Brian Bolland (chroniqué ici) : le plus maîtrisé, le plus jokerien et le plus perturbant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 01 – ARKHAM ASYLUM, de Grant Morrison et Dave McKean (chroniqué ici) : le plus hypnotique, le plus psychologique, le plus graphiquement sublime et le comic-book de Batman le plus vendu au monde !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les autres comic-books chroniqués dans notre compte-à-rebours et non-inclus dans ce Top 5 sont : Batman R.I.P. de Grant Morrison et Tony Daniel (chroniqué ici), The Dark Knight returns de Frank Miller (chroniqué ici), Un long Halloween de Jeph Loeb et Tim Sale (chroniqué ici) et La cour des hiboux de Scott Snyder et Greg Capullo (chroniqué ici).

Et on finit avec une liste de 10 autres albums de Batman ou dans l’univers de Batman qui valent le détour :

Allstar Batman & Robin : The boy wonder, de Frank Miller et Jim Lee

The Dark Knight strikes again, de Frank Miller

Batman Year 100, de Paul Pope

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Joker, de Brian Azzarello et Lee Bermejo

Gotham by gaslight, de Brian Augustyn et Mike Mignola

Black Mirror, Scott Snyder et de Jock

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gotham Central, d'Ed Brubaker et Greg Rucka

Black & White, de Gaiman, Munoz, Otomo, Sienkewicz, Bisley, Chaykin etc.

The island of Mister Mayhew, de Grant Morrison et John Williams III

 

A death in the family, de Jim Stralin et Jim Aparo

 

One Response to “Rises Jour-J : THE DARK KNIGHT never ends”


eddyvanleffe
1 octobre 2012 Répondre

1- the killing joke (Alan Moore/Brian Bolland)
2- the dark knight returns (Frank Miller)
3- Batman Year One (Frank Miller/David Mazzuchelli)
4- Batman: Mad Love (Paul Dini/Bruce Timm)
5- Batman Gotham by Gaslight (Bryan Augustyn/Mike Mignola)
6- Batman: The black Mirror (Scott Snyder/Jock-Francesco Francavilla)
7- Batman: Faces (Matt Wagner)
8- Batman the cult (Jim Starlin/Berni Wrighston)
9- Batman la cour des hiboux (Scott Snyder/ Greg Capullo)
10- Batman/Planetary (warren Ellis/John Cassaday)

Leave a Comment