Écrit par
blogueur
03 sept. 2012 |  0 like   |  3 vues

PROPHECY : une semaine/un manga, avec Couleur 3

Chaque lundi, aux alentours de 16h30, votre humble serviteur Florian de la Fnac chronique un manga de son goût: une découverte, un classique ou une curiosité.

Cette semaine : Prophecy de Tetsuya Tsutsui, chez Ki-oon.

Après sept ans d’absence, l’auteur de Manhole et Reset revient avec un manga coup-de-poing, à la controverse plus que jamais d’actualité.

Dans une société japonaise hyper-connectée, les réseaux sociaux jouent un rôle primordial dans les comportements humains. Les dérives sont courantes et la liberté d’anonymat offerte par Internet inquiète le gouvernement qui met alors en place la Cyber-force, chargée de policer ces réseaux. Et en ce moment, ils sont plutôt bien occupés, car un individu masqué poste des vidéos prophétiques sur Youtube. Dans chacune d’elles, il expose une injustice sociale dont il a eu vent et promet que le jour suivant, vengeance sera faite. Et chaque lendemain, la promesse est tenue. Qui est ce « Paperboy » ? Pourquoi fait-il justice ? Le suspens reste entier à la fin de ce premier volume d’une intensité magnifique.

Quel bonheur de retrouver Tsutsui !!! Le mangaka n’a pas retourné sa veste, au contraire, et revient encore plus fort avec ce récit qui cristallise ses thématiques favorites : le rôle des nouvelles technologies dans le quotidien et leur influence sur nos comportements sociaux ; l’injustice sociétale, prenant souvent pour cible un système hyper-libéral et de plus en plus déshumanisé ; l’esprit de rétribution dont ses héros font toujours preuve, ce souhait de vouloir changer les choses à tout prix et d’utiliser une manière forte, mais intelligente. Mais sans pour autant tomber dans la psychologie lourde, Tsutsui a ce talent de créer des thrillers prenants et rythmés et de nous en mettre plein la vue à chaque fin de chapitre : une technique qui sert d’autant plus son propos et appuie la dimension réaliste de ses histoires.

Leave a Comment