Retour home

Écrit par
blogueur
21 août 2013 |  0 like   |  10 vues

Pawnee : la beauté du Nouveau Monde face à la violence des colons.

1340_couvÇa faisait deux années que Daniel Maghen, galeriste renommé de planches originales, s’était absenté de l’édition BD. Il nous est revenu en mai dernier avec le sublime Temudjin et continue ce 29 août avec la sortie attendue de Pawnee, la suite du magnifique Frenchman.

On retrouve ainsi Laban, un déserteur français envoyé en Louisiane et qui se cache chez les Indiens Minetare, tout en cherchant son ami Louis, prisonnier de la tribu Pawnee. Le temps passe. Il tisse des liens avec Minetare et devient un membre à part entière de leur communauté. Mais au bout de huit ans, n’ayant toujours pas retrouvé Louis, il décide de retourner en Europe, retrouver sa famille. Il va malheureusement très vite croiser le chemin d’une autre tribu, les Shawnees, et celui bien pire d’un groupe de miliciens colons…pawnee700-1R

Reprenant donc la suite de Frenchman, Patrick Prugne reprend les mêmes et recommence ! Son graphisme est toujours à la pointe, entre couleurs vives et nuances douces. Il arrive à nouveau à nous faire plonger dans l’Amérique du XIXème siècle, en rendant toujours hommage à la nature et à la beauté de ses paysages et de ses détails. La cohérence de l’atmosphère et du contexte historique est telle que ces 104 pages nous entraînent loin, très loin.

Apparemment passionné par la colonisation du Nouveau Monde par les Européens et tous les conflits qui en découlèrent, Prugne nous décrit cette-fois ci les rivalités territoriales des différents pays colonisateurs, des intrigues militaires et la naissance du crime sur ce continent. Alban joue ici le rôle du colonisateur naïf qui, connaissant les natifs, essai de trouver sa place dans cet environnement en perpétuelle tension. Un autre personnage, celui d’une Comtesse déguisée en paysanne, se fait l’écho de la mise en place quasi-instantanée d’un système de classe, alors que ce Nouveau Monde commence à peine à être « civilisé ».

970968_674309355929013_1376813954_n

L’auteur ne perd donc pas le Nord. Car, même s’il décrit et raconte à merveille les diverses destinées de ses personnages, il n’en oublie pas pour autant de rendre crédible et réaliste le décor politique, sociale et humain de ses intrigues. Ces deux aspects s’autonourrissent rapidement et forment un tout qui rejoint la cohérence du graphisme, citée plus haut.

Pawnee sort chez Daniel Maghen, le 29 août 2013. Les 10 premières pages sont disponibles en lecture gratuite sur bdgest.com

Leave a Comment


15 + 11 =