Écrit par
blogueur
04 décembre 2011 |  0 like   |  1 vues

Novembre… il fait froid, brumeux… et ça nous donne ENFIN toutes les meilleures raisons du monde pour se faire un maximum de bons classiques, affalé dans notre canapé : )

Mais pas seulement, car une ribambelle de titres en tous genres et de tous horizons viendront titiller votre porte-monnaie et ravir votre lecteur bleu qui n’est, comme nous, jamais rassasié ! Alors oui, c’est la crise identitaire et financière européenne, mais on peut quand même se faire plaisir, non ?

Un max de bons films ou la mort… un point c’est tout ! : ))))

Quelle heure est-il, Le capitaine Fracasse et Splendor (image 5/5 et son 3.5/5)

Trois pièces maîtresses de la filmographie d’Ettore Scola nous sont proposées en rééditions BR mais aussi DVD pour les mordus du cinéaste italien. Des images splendides qui méritent amplement  l’investissement, pour des films pas si vieux mais que l’on redécouvre de fort belle façon. A noter aussi que les bonus des trois BR sont nombreux et très intéressants ! Maintenant on ne peut que se réjouir d’avoir le même soin apporté sur certains des classiques éternels de l’auteur tels que Le Bal, Nous nous sommes tant aimés ou encore Affreux, Sales et Méchants !

Les chaussons rouges (image 5/5 et son 3/5)

Un nouveau métrage à voir ABSOLUMENT nous est proposé. C’est ni plus ni moins la pépite brute de Michael Powell et Emeric Pressburger nous contant une histoire pas comme les autres dans le milieu du ballet, bien avant le magnifique mais glauque Black Swan d’Aronofsky. Là encore, les choses ont été faites avec le coeur et ça fait du bien ! La claque est d’autant plus forte en revoyant ce métrage ayant durablement marqué le cinéma. Image à tomber par terre de bonheur, nombreux bonus engagés avec pour seule petite déception un son un peu en retrait mais nullement gênant ! Vous ne l’avez pas encore… mais qu’est-ce que vous attendez ; ) ?

Le Message (image 4.5/5 et son 4/5)

La géantissime fresque nous contant la naissance de la religion islamique est un de ces films qui est un émerveillement de tous les instants dans notre format bleu adoré… si le sujet vous intéresse bien évidemment ! Par contre les bonus sonnent aux abonnés absents à part un petit making of; on aurait espéré monts et merveilles pour celui-ci… mais c’est parfois l’apanage des religions que de promettre et finalement décevoir (ça n’engage que moi !).

L’empire des sens et L’empire de la passion (image 4.5/5 et son 4.5/5)

WAOW! Arte vidéo est un éditeur qu’il faudra surveiller de près tant ces deux films ont été dotés d’une remastérisation titanesque mettant en un clic vos éditions dvd à la corbeille… bluffé !

Deep end (image 5/5 et son 4/5)

Datant de 1970, ce métrage du réalisateur Jerzy Skolimowski est une ode à l’adolescence et à la découverte de son identité. Terrible et prenant de bout en bout, juste splendide ! Un blu-ray aux couleurs resplendissantes font de ce film un éblouissement de tous les instants.Les bonus sont nombreux et nostalgiques : )

Ray (image 5/5 et son 4.5/5)

Une très belle démo visuelle et sonore que ce biopic sur la vie du musicien/chanteur incarné à la perfection par le pas toujours très sympathique Jamie Foxx. Avec, de plus, des bonus en veux-tu en voilà qui raviront les amateurs de musique et de grands films.

Au revoir les enfants et Zazie dans le métro (image 4/5 et son 3.5/5)

Deux indispensables de Louis Malle nous sont proposés juste avant les fêtes pour, visiblement, tâter le terrain avant l’envoi du reste de sa filmographie comme Ascenseur pour échafauds. Image soignée et son prenant méritant un nouvel achat pour ceux possédant les dvd. L’interactivité bien fournie sur chacun est plus que louable : )))

Donnie Darko (image 2.5/5 et son 3/5)

DECEPTION ! C’est le mot qui nous tourne continuellement dans la tête en voyant ce qu’ils ont fait à cette édition BR d’un film fantastique devenu un classique instantané après sa première projection à Sundance. Heureusement, un petit prix est proposé et les bonus sont là pour mieux faire passer la pilule… le scandale n’était pas loin !

Les frères Grimm (image 3.5/5 et son 3.5/5)

C’est un fait :Terry Gilliam n’est jamais aussi bon sur des films dits de commande comme celui-là que sur des folies comme Tideland ou Fisher king. Mais si ces Frères-là ne sont pas une de ses oeuvres majeures, il se laisse déguster avec plaisir. J’ai été, par contre, un poil déçu par ce pressage sans envies ni prouesses, dommage ! D’autant que les bonus sont les mêmes que sur son grand frère dvd !

13ème guerrier (image 4/5 et son 4/5)

Un des meilleurs métrages de John Die Hard McTiernan nous est proposé dans une édition épique ; pleine à craquer de terriblement bons bonus qui vous feront mieux comprendre les motivations et les envies du réalisateur américain avant que le tout ne soit remonté par les producteurs… Un excellent film qui aurait pu atteindre des cimes de bonheur rarement atteints si on avait laissé l’homme oeuvrer jusqu’au bout… Concernant l’image et le son, ils ne sont pas parfaits mais déjà 100 fois au dessus de la version dvd. Pour le prix d’un si bel objet, on n’hésite pas longtemps !

Control (image 5/5 et son 4.5/5)

Le magistral hommage à Joy Division signé Anton Corbijn s’offre un manteau noir/blanc d’une beauté absolue et remotivera absolument tous les fans du groupe (mais aussi du réalisateur) à réinvestir dans ce film choc ! Un très beau pressage qui s’impose bien au delà de sa version dvd, avec en plus des bonus en pagaille !!

Assassins (image 4.5/5 et son 4/5)

Un des métrages de Richard Donner un peu en retrait par rapport à ses Armes fatales, Goonies et autres Superman(s) se refait une jeunesse dans un pressage de très belle facture. Il saura caresser les amateurs de ce film léger mais sympathique. A suivre avec un Antonio Banderas complètement fou et un Stallone toujours aussi rentre dedans ! Si vous espériez une ribambelle de bonus… c’est râpé, tout juste le minimum syndical !

Le dictateurLe cirque et Les temps modernes… (image 5/5 et son 3/5)

Charlie Chaplin… des oeuvres qui traversent le temps mieux que n’importe quelles autres… des films coups de poing que l’on montrera encore et toujours aux générations futures…  des métrages et une envie de cinéma belle comme jamais. Alors que dire du travail de Mk2 qui s’est saigné pour nous offrir de tels transferts ? Merci! un point c’est tout ! Mais à quand un coffret de l’intégrale de ses oeuvres avec tous les longs ainsi que les courts ?

Fantômes contre Fantômes (image 4/5 et son 3/5)

Déjà sorti en HDDVD à l’époque, ce transfert soigné donnera une entière satisfaction aux fans de ce métrage. Résistant de manière spectaculaire au temps grâce à de très bons effets spéciaux et un humour qui fait toujours mouche (mention spéciale à ce cher Michael J.Fox !). Si aucun bonus n’est inédit, ils sont toujours aussi foisonnants !

L’armée des 12 singes (image 4.5/5 et son 4/5)

L’ovni de Terry Gilliam qui en aura dérouté plus d’un sort de la douche granuleuse de sa version DVD pour nous en mettre plein les yeux, les oreilles et la tête.  Dommage que les bonus se limitent à un making of (très très bon par ailleurs) mais ce n’est pas ce qui va nous empêcher de nous ruer dessus !

Comme le mois passé, je n’ai pas réussi à départager ces quelques MUST HAVE (en tout cas à mon goût) qui ont été mes coups de coeur ! Ce sont Le chagrin et la pitié (documentaire A VOIR ABSOLUMENT sur le comportement de la ville de Clermont-Ferrand pendant l’Occupation allemande !), Les Contes de la nuit (le nouveau chef d’oeuvre du papa de Kirikou) et J’ai rencontré le diable (du génial Kim Jee Woon à qui on doit notamment le FAMEUX Bittersweet Life)

Et mon coup de pied du mois revient à un métrage coréen dont l’industrie est d’ailleurs capable du meilleur comme du pire…. mais c’est dans le pire qu’ils sont les meilleurs ! « Big up » à la Daily movie team ! Ce film, donc, met en scène un gros sanglier pas content du tout se prénommant Chaw… et là, même avec plusieurs bières dans les naseaux, les deux heures ont paru interminables (sans « inter » aussi…), même pour des fans de séries Z qui se respectent !!!!

A noter, pour notre plus grand malheur, que la sortie de West side story en Suisse à été retardée à une date inconnue : ( visiblement, Noël ne sera pas fêté en chansons ! Les fans de Louis De Funès seront à moitié aux anges car Jo, le seul inédit de l’acteur, est enfin sorti en DVD. Pas de disque bleu prévu pour celui-ci, par contre !

Et en décembre, à part aller acheter un maximum de films que vous avez appréciés pour les offrir à ceux que vous aimez, on aura quand même droit à quelques métrages relookés dont Papillon, Le coffret Freddy, Le samouraï, Point Break ou encore Les canons de Navarone… un petit mois donc en perspective pour les amoureux du cinéma d’antan qui auront tout le loisir de se jeter sur les dvd qu’ils n’avaient pas encore achetés précédemment !


Leave a Comment