Miguel
Écrit par
blogueur
21 décembre 2014 |  0 like   |  7 vues

MUSIQUE: « NIPPON GIRLS VOL. 2 » BIG BEAT INTERNATIONAL Vinyle couleur, 12 titres. Cd 24 titres.

Nippon Girls 2 cd & vinylLe premier volume ne nous était malheureusement pas parvenu à la Fnac, même en cd. Donc,  quelle bonne surprise de voir arriver le deuxième volet de ces compilations et qui plus est au prix super attractif de 25fr90. Nice!

Ces compilations sont l’œuvre de la femme dj  et journaliste irano-américaine Sheila Burgel, grande spécialiste de girl-groups , ainsi que de culture pop 60’s et du pays du soleil levant en particulier.

Commencée il y a dix ans la « vague » d’intérêt pour les chanteuses françaises connue sous le terme, à présent consacré de « Swinging Demoiselles », a vu la redécouverte des vocalistes hexagonales puis des chanteuses allemandes(« Funky Fraukeins »), espagnoles(« Chicas », chez Vampisoul). Dans le garage rock 60’s, il faut aussi signaler la série « Girls with Guitars ».

Concernant les chanteuses françaises, je vous avais par ailleurs déjà parlé sur ce blog des compilations Big Beat, « C’est Chic » et « Très chic ». Toujours chez les anglais de Big Beat, paraîtra courant  janvier 2015 une compile « Ciao! Bella », vous l’aurez deviné sera consacrée aux chanteuses italiennes. A suivre, je vous tiendrai au courant.

Le volume 1 de « Nippons Girls » était déjà très bien, alternant entre une dominante assez kitsch de pop sucrée à la France Gall/ Bardot et des morceaux beaucoup plus guitare surf(On le sait, le Japon voue un culte aux Ventures et leurs guitares Mosrite). Pour vous situer, certains  morceaux qui ne dépareilleraient  pas dans un film de Tarantino.

La bonne nouvelle c’est que ce volet est encore plus intéressant que le 1er, alors qu’habituellement, avec ce genre d’entreprise  la qualité va déclinant au fil des volumes. Sheila Burgel en donne l’explication sur les notes de pochette: elle n’avait pas pu obtenir les licences pour les droits d’utilisation de certains morceaux, qui ont fini par lui être accordés, on se retrouve avec ces super tueries comme, le jazzy, « Boy & Girl » de Akiko Wada, la voix rauque., le frénétique « Saike Na Machi » de Reiko Mari, ou encore le « Furi Furi 5 » Linda Yamamoto.

Les notes de pochette sont remarquablement fouillées, les photos et reproductions de pochettes magnifiques, manque le poster comme pour le volume 1, dommage. Le cd contient 12 morceaux de plus, par conséquent, le volume 3 est d’ores et déjà prêt… Sheila please!

 

 

Leave a Comment