Miguel
Écrit par
blogueur
06 mars 2015 |  0 like   |  0 vues

MUSIQUE: DUCK DUCK GREY DUCK « HERE COME… ». 2015. Casbah Records, cd/lp.

Deux groupes, dont Mama Rosin, les Frères Souchet », avec son compère Cyril Yeterian, un label de disques « Moi J’ connais Records », un magasin de disques: Bongo Joe, on peut le dire:  l’emploi du temps de Robin Girod est bien chargé! Et voici  qu’à présent vient s’ajouter ce projet avec deux nouveaux acolytes: Nelson Schaer(batterie) et Pierre-Henry Beyrière(basse), sous le patronyme de Duck Duck Grey Duck(nom en référence au « jeu du mouchoir », ou de la quille*).

Après l’inspiration « cajun », mélangée aux influences, garage, ce nouveau groupe est un peu plus « funky » dans ses rythmiques, comme chez Jon Spencer Blues Explosion, ce qui n’empêche pas pour autant un habile panachage d’influences multiples et variées. Les voix baignent dans un halo psychédélique fait de réverbération et d’écho.

Détaillons un peu les morceaux; une touche surf meets le  Gun Club, pour « Swimming Pool », « Like a Bee » faisant un clin d’œil au Juke Box Baby » d’Alan Vega. « Walkin' » permettant  à Robin d’étrenner son falsetto. « Shadow of a man », se situe à la rencontre entre Dr. John et les Black Keys. Comme, je le disais plus haut,  un disque fort varié.

Le groupe entame une tournée française encensé qu’il est par la presse française, notamment les Inrockuptibles. un succès amplement justifié pour un groupe à l’aise sur scène!

 

 

*Duck Duck Grey Duck », sorte de jeu des chaises musicales, joué avec un mouchoir.

Dans ce jeu les enfants se placent en cercle regardant vers l’extérieur. L’un d’entre court autour du cercle, lorsqu’il lache son mouchoir, l’enfant auprès duquel le mouchoir est tombé doit le prendre et rattraper l’autre enfant avant que celui-ci ait fait le tour et se soit rassis. S’il ne le rattrappe pas, celui-ci devient à son tour le  coureur.

 

 

Leave a Comment