Retour home

Écrit par
blogueur
01 octobre 2013 |  0 like   |  2 vues

MUD (2013). Tom Sawyer n’est pas loin !!!!

mud-poster02

Jeff Nichols nous revient !!! Réalisateur indépendant américain de 34 ans dans la veine d’un James Gray, il s’est notamment fait un nom grâce à son second métrage, l’incroyablement marquant Take Shelter, chronique d’un père de famille dévasté par des visions d’apocalypse cherchant à protéger sa famille. On attendait donc ce nouveau métrage avec beaucoup d’impatience et ceux qui, comme moi, avaient apprécié l’ambiance et l’aspect contemplatif de Take ne seront pas dépaysés par l’histoire, l’expérience étant tout autant mystérieuse, vibrante et touchante !

IMG_7996.CR2mud-2013-1

On y retrouve le beau gosse Matthew McConaughey dans le rôle principal  et ça fait plaisir de voir à quel point sa carrière est en train d’évoluer de la meilleure manière possible. Après les incroyables Killer Joe, Paperboy et Magic Mike, il réitère l’exploit de se fondre parfaitement dans son personnage et de nous montrer qu’il est un acteur à suivre de très près. Il œuvrera  d’ailleurs dans les prochains métrages de Martin Scorsese et Christopher Nolan que nous attendons dans un état proche de la folie ! Ici il campe le rôle d’un fugitif s’étant réfugié sur une île après avoir assassiné quelqu’un. Livré à lui-même, il confère à son personnage une aura mystique cultivant l’aspect fantomatique et très mystérieux jusqu’à la fin… apportant aux spectateurs une envie d’en savoir plus transportante ! Mais la force absolue de cette histoire, ce sont ces enfants et leur regard sur le « problème »… leur volonté d’aider guidée par et grâce à l’amour fou qu’il ressentent en présence de Mud. Ils découvrent avec lui tout un état d’esprit, plus humain et sensible, une manière d’appréhender jour après jour problèmes, difficultés et zones d’ombres avec le cœur, sans fard. Sans barrières.

Bref, si vous recherchez une évasion intimiste mais incroyablement revigorante, cette aventure est certainement le billet d’avion qu’il vous faudra !

mud-picture01

Avant de prendre le large et la route vers un certain paradis je vous parle un peu des bonus et des différentes éditions ? Ce n’est pas le mini making of promo (dans lequel tous les acteurs se félicitent de participer au projet…) de 16 minutes qui vous fera vous relever la nuit. Par contre en ce qui concerne les pressages DVD et BR, je vous incite à privilégier le disque haute définition tant la photo du métrage est splendide ; et les décors prennent une dimension proche du féérique lors de sa vision. Une aventure rafraîchissante et parfois exaltante qui prend son temps mais envoie sa flèche droit au cœur.

Leave a Comment


6 − trois =