Écrit par
blogueur
15 août 2010 |  0 like   |  1 vues

Merci papa Bruce, « Springsteen live in Hyde Park »

Springsteen n’a pas volé son surnom: « The Boss ». 35 ans de carrière pour au moins autant d’albums vendus en Europe (donc le triple aux USA) et revoilà le E-Street Band au complet. Plus de 2h30 de concert où l’émotion de l’auditoire semble décider de la set-list chanson après chanson.

D’entrée, Springsteen bûcheronne ses cordes sur une reprise parfaite de « London Calling »… logique, le show se déroule dans un Hyde Park (Londres) surpeuplé. Même issu d’un New Jersey lointain et pas toujours flamboyant, on sent le Boss transcendé par le punk des Clash. Springsteen avec le E-Street Band, c’est 4 albums majeurs, fondation d’à peu près tout ce qui se fait (difficilement) en pop-rock ricain actuel: « Born to run », « The wild, the innocent ant the E street Shuffle », « The River » et « Darkness on the edge of town ». Facile de se faire adorer quand on est capable de tels disques.Ce double DVD retrace parfaitement ces succès intemporels et entêtants.

Ce 28 Juin 2009, 50 000 anglais ont vite compris qu’ils passaient le meilleur moment de leur vie. Générosité, enthousiasme, rythme infernal, c’est ça Springsteen. La troupe enchaîne « ses » tubes (« Badlands, She’s the One, Promised land, Born to run…), nous martèle de décibels et prouve une fois encore que l’ami Bruce est le Boss d’une grande famille, celle du Rock. Clou du spectacle, Springsteen invite son « clône » tatoué, Brian Fallon (chanteur charismatique de la bombe « Gaslight Anthem ») sur un « No surrender » d’anthologie. Le tout sans pause, à 62 ans, sous les étoiles et avec beaucoup de sueur. Eté 2009,  le Boss a botté le cul du crachin anglais. Exemplaire.

Extraits à écouter ici: Bruce Springsteen live, \ »london calling\ »

Bruce Springsteen live, \ »born to run\ »

Leave a Comment