Retour home

Écrit par
blogueur
12 avril 2013 |  0 like   |  11 vues

Mais qui a re-tué Pamela Rose (2012). C’est vraiment très con mais qu’est-ce que c’est bon !

Vous êtes priés de mettre votre cerveau sur off si vous ne voulez pas risquer de le voir couler par vos oreilles ! On va se payer une bonne tranche de rire bien décérébrée dans une veine de métrage comme seuls quelques classiques tels La Cité de la peur ou Le téléphone sonne toujours deux fois ont  eu l’audace de nous proposer. C’est-à-dire une grosse, et forcément pas très fine parodie des métrages policiers à l’américaine. On a affaire à la suite du premier Mais qui a tué Pamela Rose engageant le même duo comique qui n’avait plus œuvré ensemble depuis belle lurette, j’ai nommé Kad et Olivier ! Ils nous reviennent pour ré-enquêter sur le cas de Pamela Rose qui vient d’être RE-tuée ! Sale histoire qui demande toute la perspicacité du tandem de choc, méchamment ramolli mais qui n’a rien perdu de sa folie !

 

Je vous vois déjà vous questionner : est-ce vraiment rigolo ? N’en ressort-on pas intellectuellement amoindri ?

Et ma réponse est SI ! Complètement ! N’est-ce pas ce qu’on recherche quand on lance la lecture de ce genre de films ? Et, comme dit le dicton, il n’y a pas de mal à se faire du bien ! Mais le film sait en tous temps garder la tête haute malgré la lourdeur certaine de l’entreprise !

Hé oui, les géniaux inventeurs du kamoulox reviennent en effet après dix ans d’absence ! Ils repointent le bout de leur nez dans la suite de leur film ultra culte (enfin… surtout en France) et ce nouvel opus n’est, de loin, pas la purge sans saveur et sans nom critiquée lors de sa sortie en salle. Alors, oh que oui ! c’est absurde, parfois gras et navrant, débilitant, con comme la lune, régressif, et par moments à pleurer de bêtise !!! Mais pour peu que l’on soit acquis à sa cause, c’est la piqûre de bonheur à partager entre amis qui vous met la patate pour la soirée !  Sachez également qu’ils se permettent tout et n’importe quoi, ce qui donne de temps à autres des instants WTF comme on n’oserait pas en faire à la base sur grand écran !! Avec un grossissement à l’extrême de certains gags façon Blake Edwards. Si on ne rit pas toujours, ils ne prennent jamais complètement  leurs spectateurs pour des cons. De plus, on y croise quelques guest stars fameuses apportant chacun leur touche perso, aggravant encore d’un cran la stupidité générale plutôt contagieuse. Bref, c’est certain que vous n’en sortirez pas plus fort, plus grand, plus beau ou plus intelligent mais… ça passe juste le temps très sympathiquement ^^.

Un dernier mot sur les éditions disponibles ?

Un making of relatant à merveille l’envie, l’esprit sur le plateau et la volonté de faire le plus grand n’importe quoi possible assure au métrage la crédibilité qui lui manquait peut-être pour convaincre ses détracteurs. IPour moi, il aurait fallu surtout montrer des extraits de ce dernier comme BA officielle du film pour éviter à certains curieux de n’y aller que par « obligation » à cause de leur pass cinéma au mois ou à l’année ! On voit que ce deuxième métrage est juste l’occasion au duo de se faire plaisir ainsi qu’à leurs fans de la première heure ! Je finirai par noter que le film est très réussi techniquement parlant et le blu-ray à privilégier : )

http://www.youtube.com/watch?v=PPgnSn0OL7U

Leave a Comment


dix-sept + 9 =