Miguel
Écrit par
blogueur
14 août 2012 |  0 like   |  7 vues

« L’IRLANDAIS(THE GUARD) ». 2011. Irlande. De John Michael McDonagh. Avec Brendan Gleeson et Don Cheadle.

 

UN WESTERN POLICIER DANS LE CONNEMARA:

Boyle (Breandan Gleeson, vu dans « Harry Potter » et « Bons Baisers de Bruges ») flic irlandais désabusé, amateur de whisky de poésie et de prostituées à ses heures perdues s’ennuie ferme du côté de Galway. En dehors de la petite délinquance c’est le calme plat.

Le choses changent lorsque qu’arrive l’agent Everett (Don Cheadle) du FBI, car le débarquement d’une importante cargaison de cocaïne se prépare dans la région.

C’est le choc des cultures entre l’américain (tel qu’on le voit d’ailleurs parler et agir dans les productions US)et le flic local politiquement incorrect au franc-parler irrévérencieux.

Manque de chance, Boyle doit se coltiner un « bleu », l’agent McBride (Rory Keenan) qui se fait assassiner par des malfrats pendant qu’il effectuait un contrôle de routine…

En parallèle, Boyle rend visite à sa mère (Fionnula Flanagan) en phase terminale d’un cancer, ce qui laisse place à des échanges drôles et savoureux entre la mère et son fils.

 

 

LA POESIE DE L’IRLANDE:

A la manière d’un Guy Ritchie, McDonagh nous présente les gangsters sous un jour amusant et humain.

Il nous parle de la rivalité entre la campagne et Dublin, évoque en filigrane  l’IRA, mais aussi le mépris des locaux à l’égard de l’envahisseur anglais (scène hilarante lorsque Everett pour les besoins de l’enquête va frapper aux portes des habitants qui lui répondent en gaélique).

Brocardant au passage la bien-pensante Amérique, dont nous sommes tous si imprégnés de la culture populaire.

A ce titre la scène autour du milk-shake et les commentaires que font les protagonistes au sujet de la chanson de Bobby Gentry « Ode to Billy Joe »* serait digne de figurer dans un film de Tarantino.

Cette première réalisation de John Michael McDonagh, augure plein de bonnes choses à venir, si vous aimez l’humour noir et les personnages hauts en couleur vous apprécierez ce western policier(la bande-son est d’ailleurs signée par  Calexico).

Il y aurait trop d’anecdotes et de scènes à raconter tant le film est truffé de gags et de bons mots.

En hors-d’œuvre vous pourrez voir dans les bonus un court-métrage « The Second Death ».

 

*Popularisée en France par Joe Dassin sous le titre « Marie Jeanne ».

 

 

 

Leave a Comment