Retour home
Miguel
Écrit par
blogueur
19 décembre 2013 |  0 like   |  7 vues

« LES SUISSES-DIE SCHWEIZER-GLI SVIZZERI-ILLS SVIZZERS » Documentaire. 2013. Suisse. 12 ans.

les Suisses dvd7 siècles d’histoire:

Au cours de ces 7 siècles, la Suisse s’est constituée telle que nous la connaissons actuellement. Une histoire faite de hasards heureux,  d’alliances et de mythes fondateurs.

Avec cette passionnante série de « docu-fictions », on nous présente, chronologiquement, les personnages clefs qui ont constitué l’esprit, la mentalité et le le fondement des institutions suisses. La voix de Jean-Luc Bideau sert de narration pour la version française et des intervenants viennent ponctuer et nuancer les faits énoncés.

Voici donc ces figures marquantes:

-Werner Stauffacher:

Au même titre que Guillaume Tell ou Heidi, Stauffacher fait partie des personnages « mythiques » de la construction helvétique.

Ce paysan aisé à la bâtisse construite en dur avait déplu au bailli Gessler, travaillant pour le compte des Habsbourg, dont l’empire s’étendait sur une grande partie de l’Europe à ce moment là.

La femme de Stauffacher, aurait encouragé son mari à solliciter l’alliance des cantons primitifs des communautés de Uri et Unterwald. Sur la prairie du Grütli les trois amis auraient fait serment de libérer du joug des Habsbourg. Cet événement continue à être célébré le 1er août, Fête Nationale suisse.
-Hans Waldmann (1435/1489)/ Nicolas de Flüe(1417/1487):

Voilà deux personnages totalement antagonistes, examinons d’abord Nicolas de Flue, paysan et soldat, conseiller et juge du canton de Zürich, une vision mystique le fait abandonner, famille et obligations pour se consacrer en ermite à la prière et au jeune.

Consulté par les grands du monde, ses valeurs de paix et de non-intervention(neutralité) dans les conflits externes ont forgé l’identité suisse.

Hans Walsmann, quant à lui tanneur de Zürich accéda par le mariage avec une veuve noble au conseil de ville dont il chassa tous les nobles. Après des lois qui le rendirent populaire, il commença à promulguer des décrets étranglant littéralement le monde paysan. Accusé de trahison avec l’ennemi autrichien, il finit exécuté sur la place publique.
-Guillaume-Henri Dufour(1787/1875):

On doit à ce général passionné de stratégie et grand ingénieur le système de ponts suspendu que l’on trouve sous le Pont Du Mont Blanc. Très actif en urbanisme, on lui doit également le prolongement des quais sur les berges. Il est également à l’origine de la cartographie de la Suisse.

En 1847, c’est pourtant la guerre civile(Guerre du Sonderbund)qui fait rage parmi les cantons suisses.

Nommé général-un rôle qu’il accepte à contre-coeur -Dufour, limite les morts et blessés dans ce conflit fratricide entre confédérés. Il obtient la reddition de la ville de Berne sans verser une goutte de sang et finalement la Confédération pacifiée voit le jour en 1848.

D’autre part, Dufour participe très activement auprès de Henri Dunant à la fondation de la Croix Rouge, une autre institution suisse au rayonnement mondial.

Et pour finir, on doit à Dufour la conception du drapeau helvétique.
– Alfred Escher (1818/1882)/ Stefano Franscini(1796/1857):

Cet homme politique zurichois est le fondateur du Crédit Suisse, de L’Ecole Polytechnique.

Il fonde les Chemins de fer du Nord-Est. Il constate le grand retard que prend la Suisse sur le développement de son réseau ferroviaire intérieur et lance le projet du tunnel du Ghottard, axe de circulation permettant de traverser le pays et relier le Tessin au reste de la Suisse. Il est justement soutenu par un tessinois, Stefano Francini, un élu a qui l’on doit le premier recensement de la population suisse.

 

Cette série, réussie tant au point vue didactique que de sa réalisation, nous permet de revisiter les étapes de la formation de la Suisse et de mieux en connaître les personnages clefs.

A posséder dans toute vidéothèque qui se respecte, définitivement!

Leave a Comment


18 + neuf =