Retour home
Miguel
Écrit par
blogueur
16 janvier 2013 |  0 like   |  0 vues

« LES REVENANTS Saison 1 ». France. 2012. De Fabrice Gobert, avec Anne Consigny, Frédéric Pierrot,Clotilde Hesme.16 ans.

Longtemps les séries françaises ont souffert la comparaison avec la concurrence anglo-saxonne. C’était « Navarro » contre « Columbo » ou « Chateauvallon » contre « Dallas…Impossible donc de régater en termes d’image et de budget.

Entre-temps, les séries TV de l’hexagone ont fait beaucoup de progrès. Canal +, en tête, avec ses créations originales, produit-certes avec des moyens plus limités- des œuvres qui pourtant pourraient tenir la dragée haute aux séries US.

C’est le cas avec « Les Revenants » qui arrive donc à point nommé après des polars tels que « Mafiosa » et « Braquo » ou « XIII » qui dans des genres plus vendeurs et efficaces ont fait leurs preuves.

LE PITCH:

Dans une petite ville imaginaire près d’un barrage dans la région Rhône-Alpes, des personnes reviennent chez-elles, sans savoir qu’elles  sont mortes.

C’est le cas de Camille(Yara Pilartz), une adolescente disparue dans un accident d’autocar scolaire, trois ans auparavant.

Simon(Pierre Perrier) un jeune-homme décédé quelques années avant allait se marier avec Adèle(Clotilde Hesme) qui attendait un enfant de lui.

Un étrange enfant(Swann Nambotin), qui ne parle pas est recueilli par une infirmière, Julie(Céline Sallette).

Chacun des huit épisodes de la 1ère saison va nous présenter un(ou deux) personnages disparus.

En parallèle de ces étranges « résurrections » on assiste à des dérèglements naturels; le niveau d’eau du barrage commence à baisser, on retrouve des animaux morts dans celui-ci. Le retour des défunts ne serait-il pas l’annonce de catastrophes plus grandes, à venir?

De plus, tous ceux qui tentent de quitter les lieux, tournent en rond(un peu à la « Lost »).

Ajoutez au paysage un tueur en série cannibale qui refait des siennes après sept ans d’inaction.

Le récit se construit et se développe au fur à mesure(un bon ressort de suspense, à la « Twin Peaks »). Les personnages sont ordinaires et attachants, au même temps, ce à quoi ils sont confrontés les oblige à se remettre eux et leur existence totalement en question.

La qualité remarquable de la photographie et l’ambiance particulière donnent un ton tout particulier aux « Revenants ». De plus le casting et le jeu des acteurs est juste. Tout au plus, pourrait-on reprocher un manque de rythme parfois(on n’est pas sur « 24 Heures Chrono »!).

Que dire de plus, sinon que l’on attend de pied ferme la deuxième saison.

Par contre, il va falloir être patient, elle n’est pas prévue avant 2014!

Leave a Comment


treize − 6 =