Retour home

Écrit par
blogueur
27 décembre 2013 |  0 like   |  76 vues

Les Lumières de l’Amalou

  Les Lumières de l’Aamalou2malou, l’intégrale

Christophe Gibelin

Claire Wendling

Editions Delcourt

 

La légende :

« Il est dit qu’autrefois, au début des temps, tous les animaux étaient comme vous et moi, et vivaient réunis autour de leur dieu, un gigantesque chêne… Celui-ci avait crée une race particulière pour le servir : les Transparents. Son amour pour eux entrainait la jalousie des animaux… Un jour le chef d’une communauté de Furets tomba amoureux d’une ravissante Transparente. Ils s’aimèrent en cachette, bien sur ! Mais à la naissance des deux enfants issus de leur union, leur secret s’envola et ce fut l’indignation générale ! Les animaux saisirent cette occasion pour exiger le bannissement des Transparents ainsi que de la communauté de Furets dont le chef avait fauté. Face à l’unanimité de ses sujets le Grand Arbre fut contraint d’accepter… Mais il leur imposa une terrible condition ! Les animaux devraient perdre l’usage de la parole ! … Ils acceptèrent. Le Grand Arbre donna alors aux Furets une de ses branches pour qu’ils y taillent un bateau afin de descendre l’Amalou. Une fois construit, Transparent et Furet embarquèrent et partirent… Quand aux autres races, privées de la parole, elles s’éparpillèrent à la surface du monde… »

 

 

amalou3

Il sera également question dans Les Lumières de l’Amalou de deux enfants privés de leur mère, d’un magicien appelé Théo, co-créateur de ce monde avec Le Grand Arbre et assoiffé de pouvoir, d’un étrange félin appelé Cafou terrible et protecteur,  de monstres rampants sous la neige… Gibelin et Wendling ont crée un univers foisonnant, graphiquement somptueux mais narrativement besogneux. Beaucoup d’éléments du scénario sont sans suite et les motivations des personnages sont assez confuses. Il y a quelques belles idées comme les enfants Yz et Meth dont le comportement se calque sur celui des Transparents et des Furets et qui peuvent faire basculer leur monde dans le chaos si les deux peuples ne se réconcilient pas. Une magie opère malgré tout, le dessin de la trop rare Claire Wendling s’affirme au fil des pages (histoire initialement publiée en 5 tomes de 1990 à 1996) et la mise en couleur participe fortement de l’enchantement visuel. Les Lumieres de l’Amalou reste à ce jour la seule série de cette illustratrice dont on peut admirer le travail dans quelques art-book et ouvrages collectifs. Rien que pour ca l’étrange territoire de l’Amalou mérite le détour. Et qui sait… Un jour peut-être ces oniriques contrées reviendront nous charmer pour notre plus grand plaisir.

 

Dans le même univers :

amalou4 

Château l’attente

Linda Medley

2 volumes plus 1 addendum

Editions Delcourt

 

 

 

 

 

Sur Claire Wendling :

Daisies, amalou

affogato all’ amarena

 

Editions Soleil

Collection « Métamorphose », 2010.

 

 

 

Leave a Comment


deux × trois =