Retour home
Margaud
Écrit par
Blogueuse
28 mars 2013 |  0 like   |  0 vues

Les cinq légendes : DVD le 28 mars 2013 et un coup de coeur

2012 aura été l’année de l’animation au cinéma. Entre le magnifique et oscarisé Rebelle de Disney Pixar, les suites Madagascar 3 (Bons baiser d’Europe) et L’Âge de glace 4 (La dérive des continents), on a tous attendu, petits et grands, le fameux dessin animé de Noël. Celui qui fait rêver tout le monde à l’approche des fêtes. Alors oui en parler en mars c’est un peu tard, mais la sortie du DVD approche (28 mars 2013), donc on en profite pour refaire un zoom sur le chef d’oeuvre de Dreamworks : Les cinq légendes!

Un Lapin de Pâques plus proche du kangourou qui lance des boomerangs, un Père Noël tatoué à l’accent russe qui se bat à l’épée, une Fée des dents surexcitée, un marchand de sable muet, voici la belle équipe des Gardiens. Leur but étant de protéger les enfants. Mais voilà, c’est bien sympa jusqu’au jour où le Croc-mitaine décide de mériter la même notoriété qu’eux, prêt à tout il faut d’abord qu’il fasse en sorte que les enfants ne croient plus en ces gardiens légendaires. C’est à ce moment là qu’un cinquième gardien est choisi; Jack Frost, jeune inconscient qui ne fait que s’amuser en répandant de la neige sur tout le globe. Moyennement emballé de rejoindre les quatre autres, il va devoir découvrir sa véritable nature pour se souvenir de qui il était.

 
Voilà l’histoire est placée … mais alors pourquoi Les cinq légendes mérite-t-il autant d’être vu et revu?
 
Tout simplement parce que les studios Dreamworks ont réussi à allier tout ce qu’on aime. Un graphisme splendide, avec des couleurs profondes et éclatantes, moi qui suit moyennement fan des images de synthèse ici c’était un véritable spectacle pour les yeux. Des personnages touchants et attachants, la Fée des dents, les petites fées quenottes sont tout simplement adorables tout comme les petits lutins du Père Noël. On aime Bunny, le lapin de Pâques taille XL taillé comme un athlète, l’humour bourru du Père Noël et les expressions pas toujours claires du marchand de sable. Jack Frost est plus touchant grâce à son histoire particulière, mais est toujours prêt à en découdre avec le Lapin. L’humour est bien sûr au rendez-vous, autant pour les grands que les petits. 1h40 de rêve et de magie. Les parents de Shrek et Dragons nous ont concoctés un véritable petit chef d’oeuvre.
 
Coup de coeur ♥
 

Leave a Comment


dix + neuf =