Écrit par
blogueur
10 mars 2011 |  0 like   |  5 vues

Le royaume de Ga’Hool (2010), une très belle légende pour petits et grands, visuellement époustouflante !

Chers amis, aujourd’hui je vous propose de planer…

Eh oui, et sans drogues ni Red Bull mais avec des chouettes et des hiboux ! Un film d’animation adapté d’une série de livres pour enfants qui nous propose de suivre ces animaux qui survivent à différentes péripéties en tous genres… alors qu’est-ce qui a bien pu m’attirer dans ce film dans lequel des noctambules volants sont les héros? Son réalisateur Zack Snyder! Auteur déjà très remarqué de films plutôt destinés au public masculin comme L’armée des morts, 300 et Watchmen on est tout d’abord surpris de le voir diriger un projet comme celui-ci. Puis une fois le métrage lancé, son côté épique, martial et enchanteur nous remet tout de suite sur les rails quant aux motivations et aux envies du réalisateur. Il nous plonge dans un récit haletant, magique et hallucinant visuellement… une claque qui risque de faire date dans le film d’animation tant c’est beau ; et on en prend plein la gueule ! Pour moi la nouvelle démonstration technique pour le Blu-Ray, tant chaque instant révèle quelque chose de plus fou artistiquement parlant. On pourrait faire des arrêts sur image chaque seconde et en tirer un tableau.

Mais je sais ce que vous vous dites, enfin je pense… ça reste un film pour les enfants, non ?! Oui mais pas seulement, car en suivant le destin guerrier de ces chouettes, le réalisateur développe un univers et une histoire qui feront plaisir aux petits comme aux grands. On est happés par ce qui se passe grâce aux personnalités des protagonistes qui se révèlent être très sombres ou parfois complètement tarées et loufoques. Malgré la noirceur du film et son côté héroïque qui permet au spectateur une plus grande immersion, on rit souvent et on frissonne quand ça va mal! Et pour couronner l’oeuvre, une musique envoûtante l’accompagne avec grâce et panache.

De plus en plus les dessins animés ou films d’animation destinés aux jeunes nous proposent plusieurs sens de lecture pour toucher un public plus large. Et si on a l’impression que c’est un argument purement commercial, il suffit de regarder ce Royaume de Ga’hool pour se prouver le contraire et voir que les artisans du film se sont avant tout fait plaisir à eux-mêmes ! Et à nous par là même ! Tout récemment, Moi, Moche et Méchant avait aussi réussi à faire s’émerveiller autant les grands que les petits ; pas facile à faire mais quand le pari est gagné, ça en devient un classique instantané !

Leave a Comment