Écrit par
blogueur
02 octobre 2012 |  0 like   |  1 vues

Le magasin des suicides

 A l’occasion de la sortie (le 17/10 en Suisse) de l’adaptation cinématographique du Magasin des Suicides, les éditions Delcourt en ont profité pour éditer leur version BD de ce roman surprenant (écrit par Jean Teulé).

 

Avec un titre aussi original, cela ne peut qu’attirer votre curiosité et vous obliger à vous arrêter pour découvrir son contenu.

 

 

Le pitch en quelques mots : Depuis des générations, la famille Tuvache vend le nécessaire aux clients désespérés pour réussir leur suicide. Tout n’est que tristesse et noirceur dans leur monde, mais leur quotidien est bousculé avec l’arrivée d’Alan, le petit dernier, qui respire la joie de vivre et la bonne humeur. Et ça, ce n’est vraiment pas bon pour les affaires…

 

Ayant lu le roman, j’attends donc avec impatience, l’adaptation de Patrice Leconte qui j’espère me ravira autant que le roman. En attendant, je me suis donc penché sur la version BD pour découvrir cette histoire sous une autre forme. Et je peux dire que j’ai été assez surprise, mais pas dans le bon sens !

Pourtant, sur papier cela promettait une belle découverte. Au texte de cette BD, on retrouve, Olivier Ka (qui m’avait bluffée dans « Pourquoi j’ai tué Pierre »), et Domitille Collardey au dessin.

Olivier Ka reste fidèle à l’oeuvre originale, avec un ton humoristique noir  nécessaire lorsque l’on traite  ce sujet. Et si j’ai été déçue, je pense que c’est à cause du dessin. Malheureusement en BD, celui-ci compte beaucoup car même si le scénario est extra, c’est le graphisme qui vous poussera à ouvrir tel ou tel album. En ce qui concerne celui-ci, je trouve que le graphisme ne cadre pas avec l’ambiance du récit. Avec un format traditionnel de BD, on s’attend à un style plus « classique » alors que là nous sommes plutôt face un un roman graphique au style dépouillé. Même si les alternances gris-couleurs correspondent assez à l’idée que je me faisais de ce roman, le dessin quant à lui, ne me satisfait pas. Dommage, il y avait pourtant matière à …

 

 

 En attendant, pour vous faire patienter jusqu’au 10 octobre, cliquer ici  pour découvrir la bande annonce de cette version animée. Au vu des premières images de cette BA, l’adaptation de Patrice Leconte correspond plus à l’idée que je m’en étais faîte.

 

Pour rappel, il ne vous reste plus que 2 jours pour participer au concours organisé par mes collègues blogueurs cinéma. Si vous souhaitez gagner 10×2 billets pour aller voir l’adaptation de Patrice Leconte, répondez à la question suivante:

Quelle était la profession exercée par Patrice Leconte avant de devenir cinéaste?

MODALITES DE PARTICIPATION:

Donnez votre réponse à la question posée à l’adresse suivante:

internet@fnacsuisse.com

En indiquant votre nom, prénom et adresse postale complète.

Nous ne tiendrons en compte que des réponses postées à cette adresse.

Merci également de ne pas donner votre réponse dans la rubrique commentaire.

Date du tirage au sort le JEUDI 4 OCTOBRE.
En partenariat avec:

Leave a Comment