Écrit par
blogueur
28 mai 2011 |  0 like   |  2 vues

La vie en rose

Prévoyez vos mouchoirs car aujourd’hui, c’est d’un album émouvant dont je vais vous parler. Il s’agit de : Pour la vie, paru aux éditions Casterman dans la collection Ecritures.

Petite suggestion : lisez ce livre en écoutant Edith Piaf car l’album est rythmé par sa chanson « La vie en Rose » (d’où le titre de mon article).

 L’histoire retrace la vie de Fernand et Edith, qui à l’occasion de l’anniversaire de leur 50 ans de mariage se remémore leur vie. En 18250 jours, ils ne se sont jamais quittés un seul jour malgré les épreuves qu’ils ont pu traverser.

Ils s’aiment tellement, qu’ils ont pris une décision ultime. Pour que la mort ne puisse un jour les séparer et condamner l’un des deux à la solitude, Edith et Fernand choisissent de mettre fin ensemble à leur vie. Pour cela, ils vont se précipiter sous un train. L’histoire, qui est inspirée d’un fait réel, débute ainsi et l’on en connait donc l’issue. Chose assez inhabituelle pour un livre.

Passé le moment de surprise, la narration se présente sous la forme de flashback où instants passés se mêlent au dernier moment joyeux (lors de fête organisée à l’occasion de leurs noces d’or). Petite chose sympathique : toute l’histoire est ponctuée de références historiques (anecdote sur la cocotte minute, mort du général De Gaulle, élection de François Mitterrand, …). D’ailleurs, à la fin de l’album, de petits articles détaillent ces références.

Sans être « fleur bleue », on se surprend à croire à un amour tel que l’on vécut ces deux personnes. Même si leur décision peut être difficile à accepter pour certains, les derniers mots d’Edith et de Fernand peuvent aider à la comprendre :  » Ne soyez pas tristes, nous nous sommes heureux d’être unis pour toujours ».

Leave a Comment