Écrit par
blogueur
06 novembre 2010 |  0 like   |  14 vues

LA Série TV Entourage : Suivez l’ascension d’une jeune star accompagnée de son entourage dans le milieu du cinéma et des people d’Hollywood…

Voilà ce que nous propose HBO pour cette nouvelle série autant qualitative que leurs précédents travaux et qui, depuis peu, est devenue la plus longue de l’histoire de la chaîne avec 7 saisons au compteur et une huitième et dernière annoncée pour 2011.

Proposée et produite par Mark Wahlberg et basée (très librement) sur sa vie et son parcours, cet Entourage donnera du plaisir à tous les fans de 7ème art et de personnalités célèbres en tout genre.

En effet qui n’a jamais rêvé de devenir star du jour au lendemain? De se glisser dans les fêtes organisées par Jessica Alba et Scarlett Johanson, de jouer dans des films réalisés par Peter Jackson et James Cameron, de sortir avec des mannequins de chez Victoria Secret ou même de recevoir sans n’avoir rien demandé des bijoux de technologie (ipad, Kinnect etc…) avant tout le monde pour indirectement faire de la pub en se montrant en public avec?

Et c’est tout ça que nous invite à découvrir cette immersion dans le star-system américain. Alors si vous êtes prêt à vous faire du bien aux mirettes en suivant les péripéties et autres mouvements d’humeur de Vince et de son entourage, bienvenue dans un monde plein d’étoiles qui brillent et brilleront plus ou moins fort au firmament…

Vincent Chase, voilà un nom que bien du monde retiendra… beau bosse, sûre de lui, bien dans sa peau et à la carrière promettante, il va faire vivre ses amis grâce à son nom, sa notoriété et les longs métrages dans lesquels il jouera. Donnant le travail de manager de sa carrière à son meilleur ami, celui de conducteur de ses limousines et autres hummer à un autre de ses potes d’enfance et celui du cuisinier à son grand frère à la carrière hasbeen. Mais forcément tout ceci a un coût et c’est celui de bien se faire voir aux yeux des studios et personnages qui font la pluie et le beau temps dans le système hollywoodien. Essayer de ne jamais avoir la grosse tête ou de faire de caprices si on n’est pas LA célébrité du moment que tout le monde s’arrache, car dans ce milieu de requins aux dents acérées on peut couler du jour au lendemain aussi vite qu’on est arrivé…

Les thèmes abordés sont aussi nombreux que les situations auxquelles la joyeuse bande d’amis seront confrontés mais on retiendra quelques éléments qui font la force narrative du tout. Notamment la montée en puissance (notoriété) qui peut s’effectuer rapidement ou pas du tout suivant les choix pris par la star, les producteurs/réalisateurs jouant très bien avec ces codes là. La notion d’argent, elle aussi très forte, qui reste peu concrète pour quelqu’un qui gagne des millions et avant on n’avait rien. Le fait de ne pas se responsabiliser dans ses dépenses et les cadeaux que l’on fait à ses proches, et de pouvoir se retrouver dans le rouge malgré les salaires déraisonnés des acteurs reconnus. On retombe sur terre quand on se rend compte que tout n’est pas acquis d’avance mais qu’il faut travailler et donner de sa personne pour y arriver si bon soit-on. Les femmes, belles, attirantes et objets de désir par dessus tout, peuvent vous faire tourner la tête, vous détruire psychologiquement et vous faire perdre pied et travail rapidement sans que l’on ne voit rien venir.

Mais pour moi le plus grand bonheur réside dans le savant mélange de personnalités bien distinctes qui font la série; notamment le grand frère de Vince et son agent prêt à tout. Avec pour nom Johnny Drama Chase (Kevin Dillon) et Ari Gold (Jeremy Piven) ce sont les deux protagonistes qui apportent, selon moi, leur piquant au tout. Le premier est un acteur à qui on ne propose plus grand chose et qui veut se relancer jaloux de la carrière grandissante de son frère cadet. Il a un caractère bien trempé mais surtout il est drôle malgré lui et il n’est pas vraiment très à l’aise avec sa personne et son potentiel. Il a ses fans mais reste toujours sur la défensive quand on lui demande un autographe ou de dire VICTORY (si vous voulez savoir, il va falloir regarder la série!). Et le second, qui joue donc l’agent de Vincent Chase, a reçu, pour ce rôle, trois années consécutives le Emmy award du « Outstanding Supporting Actor in a Comedy Series »!!! Le voir évoluer dans son personnage est particulièrement exaltant et revigorant… je vous laisserai la joie de découvrir ceci par vous même : )

Et si le plaisir de voir évoluer Vince et ses amis est si bien rendu c’est que tout un éco-système de stars et réalisateurs vraiment fameux nous font participer à l’aventure. On vibre parfois en découvrant leur présence ou leurs engagements dans la saga et c’est proprement jouissif! Et les guest c’est la marque de fabrique de la série et une de ses forces! Mais par soucis de ne pas vous dévoiler ce qui pour moi furent des chocs et des plaisirs infinis, je vous laisserai vous prendre les mêmes claques que j’ai reçues, en regardant ce qui fût, pour moi, la meilleure série moderne pendant bien longtemps. Il est vrai que je privilégie les films aux séries tv mais parfois, quand c’est de ce niveau là, j’en redemande!

VICTORY!!!

Car oui, même si le bonheur des cinq premières saisons est (presque) total, la suite prend plus la tournure d’une sitcom comme il y en a beaucoup (trop)! Avec une mini intrigue par épisode et un fil conducteur de moins en moins exploité ou des personnages secondaires qui ont eux aussi leur problème mais le problème, c’est qu’on s’en fout! Avec heureusement des pics émotionnels bien amenés et des moments magiques à découvrir, mais il y en aura fort malheureusement, de moins en moins au fil des saisons. Et après les sixièmes et septièmes saisons vraiment en retrait artistiquement parlant, on a hâte que ça s’arrête pour finir le massacre (ça se laisse regarder mais en tant que ULTRA fan la déception est aussi grande que le paradis des premières saisons!) que la série subit depuis quelques années. Alors on a juste à prier que les huit dernière épisodes annoncés pour clôturer le tout sauront nous faire rêver! Il est aussi question d’un film (ou téléfilm je sais pas trop) avec toute l’équipe, mais après déjà avoir crié haut et fort que deux autres grandes séries, que je vénère, se termineraient par des films (Deadwood et La Caravane de l’Etrange) on y crois plus trop, voir plus du tout! Et par la même je me permet de pousser un coup de gueule quant à ces séries que l’on a tant aimé et qui ne se termineront jamais pour cause d’audiences en retraits aux Etats-Unis. C’est n’importe quoi de se dire que si ils ne font plus leur 50 millions de téléspectateurs (ou je sais pas trop combien) à la première diffusion de chaque épisode, la série peut-être considérée comme morte par les studios (enfoirés!!!). Il y a beaucoup trop de nouvelles séries qui arrivent chaque année sur le marché et ça tue certaines en cours que l’on pouvait apprécier… et dont ils nous servent une fin toute pourrie car faite à la va vite ou carrément rien du tout, un vide, c’est fini et on n’en parlera plus jamais!  J’ai eu cette impression pour les deux séries citées plus haut et pour John from Cincinnati toujours de HBO. Même si c’est de qualité c’est dommage de tuer des monstres pareils par faute d’audience directe. Alors je sais que vous ne me lisez pas chers messieurs mais arrêtez de prendre le gens pour des c… euhh pour des machines à fric!

Encore un petit point plus que positif sont les musiques utilisées tout au long de ces sept années qui sont rythmées, entraînantes et bien choisies, il n’en est sorti à ma connaissance qu’un seul CD, mais c’est du bon!

Emmanuelle Chriqui

Ah oui encore une dernière chose, on trouve dans les DVD un bonus dédié aux filles d’Entourage et il est vrai que le public masculin va être particulièrement comblé par ce qui l’attend pendant toutes ces saisons. Il y a, entre autre, la Canadienne Emmanuelle Chriqui élue par 6 millions d’internautes « femmes les plus désirables de la planète » en 2010 aux côtés de 9 autres jeunes femmes. Pour le public féminin vous ne serez pas non plus en reste ne vous en faites pas.

Juste pour le plaisir un mini rappel sur ce qu’est HBO (Home Box Office), cette chaîne payante américaine qui est un gage de qualité (avec son célèbre slogan it’s not TV, it’s HBO) depuis maintenant une bonne vingtaine d’année. Avec pour premier projet lancé Les Contes de la Crypte et comme première vraie série proposée Dream On, devenue objet de culte pour certaines personnes dont moi! La chaîne est très active et engagée dans plusieurs domaines de l’images notamment les documentaires, le sport, l’actualité, les séries politiques, le divertissement et j’en passe. Elle a notamment à son actif des succès comme Oz, Les Soprano, Sex and the city, Rome, Band of Brothers et plus récemment The Pacific, True Blood et In Treatment (En analyse) etc…

En tout cas merci pour toutes ces bonnes choses et longue vie à HBO!

Pour les motivés, les coffrets des saisons 1 à 6 de Entourage sont disponibles à la FNAC en DVD, comme par exemple ici la dernière en date! Je rêve d’une édition ultime Blu-Ray, mais on attendra encore que la dernière saison soit tournée et passée aux USA pour ça. Je serai le premier à la pré-commander!

One Response to “LA Série TV Entourage : Suivez l’ascension d’une jeune star accompagnée de son entourage dans le milieu du cinéma et des people d’Hollywood…”


Redissi
19 mai 2011 Répondre

Cette série elle est superbe,elle fait rêver et moi je donnerai tout pour faire une série comme celle la.franchement c’est a voir c’est une vrai série que vous allez kiffer

Leave a Comment