Écrit par
blogueur
02 avril 2012 |  0 like   |  0 vues

Japon – Un an après : une semaine / un manga, avec Couleur3

Chaque lundi, aux alentours de 16h30, votre humble serviteur Florian De La Fnac chronique un manga de son goût: une découverte, un classique ou une curiosité.

Cette semaine : Japon – Un an après, chez Kaze.

.

Un an déjà.

Le 11 mars 2011, un séisme d’une magnitude de 8.9 se déclenchait au large de Sendai, à 14h26. Puis suivirent un immense tsunami, dont les vagues atteignirent quinze mètres de haut, et la fameuse catastrophe nucléaire de Fukushima. 15 689 morts et  4 744 disparus. 550 000 personnes évacuées. Un des jours les plus sombres de l’Histoire japonaise.

Et c’est pour rendre hommage aux victimes et au courage des survivants que les éditions françaises Kaze ont élaborée ce recueil huit histoires, écrites et dessinées par huit auteurs différents, ayant connus de près ou de loin cette catastrophe. Il s’agit donc d’une exclusivité française, dont l’intégralité des bénéfices sera reversée à la Croix Rouge japonaise.

On vit ce drame sous huit regards particuliers et de huit manière différente. De la survivante qui cherche de l’aide et de l’espoir dans les décombres de Sendai, au businessman tokyoïte qui, à cause de la panne des transports, devra suivre à pied la marée humaine, dans la peur de ne pas retrouver sa femme vivante, lorsqu’il arrivera chez lui, en passant par les ouvriers qui s’échinent à reconstruire l’aéroport de Sendai, pour que les vivres puissent être transférés et par ce centenaire, qui a vécu tant de drames qu’il préfère mourir. A chaque récit, l’auteur est interviewé sur les conditions dans lesquelles il a vécu le séisme et ses conséquences, apportant des témoignages supplémentaires passionnant aux histoires quelques fois romancées.

Intéressant, émotionnel, rafraîchissant et d’actualité, Japon : un an après est plus qu’un simple manga.

Leave a Comment