Retour home
Miguel
Écrit par
blogueur
30 août 2011 |  0 like   |  5 vues

Imports vinyle à prix abordable à la Fnac/Sundazed/Left Banke…

« Les disques en import c’est toujours plus cher »

C’est vrai, habituellement les imports qu’ils soient japonais, anglais ou américains voire australiens sont par la force des choses beaucoup plus chers.

Pour cause de frais d’envoi, douane, etc…

Pourtant le taux de change du dollar aidant fait mentir cet adage et actuellement la Fnac Suisse vous propose des rondelles made in USA à des prix très attractifs(entre 19  et 24fr en moyenne) pour un lp.

 

 

Ce qui nous amène au point suivant…

SUNDAZED RECORDS:  » Renew your faith in Music »

Depuis 1989, Bob et Mary Irwin fondateurs de ce label américain sont réputés pour leurs rééditions soignées de perles  et raretés sixties, pop, garage, et soul.

Le talent de Bob a été sollicité notamment pour les rééditions des des disques des Byrds et de Bob Dylan par la multinationale Sony, mais aussi par la maison Capitol.

Notons entre autres faits d’armes la ressortie du catalogue des albums des Meters.

Bob est passionné de Surf  musique et de rock garage, mais il a aussi travaillé sur des titres de guitare jazz qu’il publie sur le label Euphoria.

Ses rééditions existent bien entendu en cd mais sont une aubaine pour les amateurs de vinyles qui n’ont pas les moyens de débourser des centaines de francs pour un pressage original(et encore faut -il en trouver une copie!).

Left Banke « Walk away Renee/Pretty Ballerina. 1967:

Les deux albums de Left Banke  extrêmement rares en pressage original(67/68) avaient déjà été ressortis par Mercury en 92 réunis sur une compilation intitulée « There’s gonna be a Storm-best of ».

Epuisée depuis longtemps et vendue au prix fort sur Ebay(une copie originale du cd à plus de 100fr!), Les deux albums sont enfin à nouveau disponibles et accessibles à tous.

Les Left Banke, à part leur titre « Walk Away Renee »(repris par les Four Tops), n’ont pas connu beaucoup de succès durant leur météoritique carrière.

A la suite des Beatles qui intègrent à leurs chansons la musique de chambre , Left Banke, utilisent  le clavecin et cordes pour leurs arrangements. Sans le savoir ils inventent le « baroque pop ». Des harmonies vocales qui doivent beaucoup aux Beach Boys viennent parachever le tout.

Left Banke « Too ».1968

Ce second opus est différent puisque le génial Michael Brown n’y a quasiment pas participé(seulement 2 morceaux). Cependant les autres membres du groupe tirent leur épingle du jeu en termes de composition, la couleur générale est beaucoup plus « sunshine pop » que « baroque ».

 

 

 

 

 

 

 

Autres titres Sundazed que vous pourrez trouver en magasin:

Love « Same » et « Da Capo »

Le génie de Arthur Lee avant les envolées lyriques de « Forever Changes », plus garage et Byrds que par la suite.

Skip Spence « Oar »

Premier disque « lo-fi » de l’histoire du rock(69). Entre Syd Barrett pour le côté relâché et Lee Hazlewood pour la voix trainante.

Bonniwell Music Machine  « Ignition »

Moins sauvage que les Sonics, plus subtil que les Seeds, du garage rock à la voix inquiétante et théâtrale.

Gene Clark  « With the Gosdin Brothers »

Le plus mélancolique et country des Byrds en solo en 1967.

 

 

 

 

Leave a Comment


8 − un =