Retour home

Écrit par
blogueur
29 sept. 2010 |  0 like   |  4 vues

I Kill Giants, ou comment je me suis pris une claque

Barbara Thorson est une jeune fille pas tout à fait comme les autres : le fait qu’elle porte des oreilles de lapin, qu’elle préfère faire des parties de jeu de rôle et poser des pièges devant sa maison plutôt que de participer aux jeux de ses camarades ne font pas d’elle l’une des élèves les plus populaires de son école. D’ailleurs, l’école, autant dire que Barbara n’y prête pas beaucoup d’attention. Elle a déjà un sens à sa vie : repérer les géants, chasser les géants, tuer les géants.


Voila pour le préambule. Je vous souhaite de pouvoir découvrir la suite par vous même. Joe Kelly signe ici un véritable bijou d’onirisme sombre et mélancolique, flirtant sans arrêt avec le monde des rêves tout en restant ancré dans les problèmes, bien réels eux, de notre société. L’histoire est portée par le trait fluide et léger de J.M. Ken Niimura qui sait à la fois souligner avec subtilité les émotions des différents personnages et mettre en scène des situations épiques dont la furie semble déborder de la page. Bref, un vrai et franc coup de coeur sur cet OVNI en provenance des Etats-Unis.

Le premier tome de la série (qui en comporte sept) est déjà paru aux éditions Soleil sous le titre « Je Tue des Géants » (ISBN 2302004884), et le deuxième tome est en route.

mots clés

Leave a Comment


cinq × cinq =