Retour home

Écrit par
blogueur
15 juin 2013 |  0 like   |  11 vues

Hotel Transylvanie, un DVD coup de coeur

Vendredi dernier, le DVD Hotel Transylvanie est sorti. Je ne l’avais pas vu au cinéma mais on nous l’a tellement demandé ces derniers mois que je me suis dis qu’il fallait que je le regarde le plus vite possible. Et effectivement, il vaut le détour. Commençons avec la  bande annonce :

 

 

Dracula, le vampire bien connu est de retour. Sauf qu’il est vraiment gentil et très attachant. Depuis que sa femme est décédée, il vit seul avec sa fille, Mavis. Afin de protéger cette dernière des êtres humains, il fait construire un hôtel, caché dans une forêt et derrière un cimetière de morts vivants. De cette manière, aucun humain ne peut y pénétrer et les êtres non humains peuvent venir s’y prélasser. Un siècle plus tard, la jeune Mavis fête son 118 anniversaire, âge auquel elle peut enfin voir le monde extérieur, ce que son père redoute le plus au monde. Pour fêter la nouvelle année de sa fille, Dracula invite tous ses amis à l’hôtel : Frankenstein et sa femme, la momie, l’homme invisible, une famille de loups-garous… Mais, alors que la fête bat son plein, un humain de 21 ans fait son apparition.

 

 

Pour faire court, j’ai juste ADORE ce film. Déjà parce que ça fait plaisir de (re)découvrir tous ses monstres. D’autant plus qu’ils ne sont pas effrayants (sauf quand Dracula se met en colère), ce qui est plutôt bien pour les plus jeunes spectateurs. Toujours concernant les personnages, ils sont vraiment très attachants. Commençons par notre héroïne, Mavis. Bien qu’elle soit vampire, elle est très humaine. Tout ce qu’elle souhaite c’est voir du pays, découvrir le monde et les humains. Elle est très proche de son père. C’est aussi pour cette raison que ce dernier ne veut pas qu’elle s’éloigne. Au fur et à mesure de l’histoire, Dracula est de plus en plus attachant. Alors qu’il parait dur au début, on apprend à le connaître, on se rend compte de sa tristesse, de l’amour qu’il éprouve pour son entourage et de sa générosité.

Les personnages secondaires aussi sont adorables. Frankenstein se révèle particulièrement drôle, l’homme invisible assez déjanté et les loups-garous…. Je suis tombée sous le charme de la petite dernière de la fraterie. Regardez sa bouille trop mignonne…

 

 

Le thème récurrent est le rejet des « monstres » par les humains, juste parce qu’ils sont différents. Mais pas méchants. C’est la partie la plus moralisatrice du film (et c’est fait relativement discrètement).

Et bien sur, comme vous le savez, j’aime quand il y a de l’humour. Et c’est le cas. Il y a d’ailleurs un humour à deux niveaux : des situations et des paroles qui visent clairement le jeune public et un autre pour les plus grands. Je pense notamment à une scène qui parodie Twilight ou encore à des jeux de mots bien trouvés.

 

Bref, vous l’aurez compris, il ne faut pas passer à côté de Hotel Transylvania. Que vous soyez grand ou petit, que vous aimiez rire ou pleurer (oui, plusieurs scènes sont très touchantes), FONCEZ l’acheter! Pour information, nous le vendons à 19.90.- !

 

 

 

Leave a Comment


15 − 6 =