Écrit par
blogueur
01 juin 2011 |  0 like   |  0 vues

Harry Brown (2009), Harry Brown va nettoyer Londres dans un polar brutal et amoral

Ce soir, ça va canarder sec dans les bas quartiers londoniens !
Ceci grâce à Harry Brown, le polar noir sans retour et sans espoir, qui remuera tout ce que vous avez mangé ces deux dernières semaines! Bienvenue dans la capitale anglaise telle que vous ne l’avez jamais vue. Celle de la réalité actuelle dont la violence, dissimulée aux touristes, est de plus en plus gratuite et sauvage, se mêlant aux trafics de drogues et de sexe à tous les sombres coins de rue. Triste mais bien réel!
Un ancien marine retraité, incarné par Michael Caine, impérial comme à son habitude, essaie d’éviter toutes confrontations jusqu’à ce que son meilleur ami, à qui il conseille de faire de même, se fasse tuer. Dès lors, n’ayant plus rien à quoi se raccrocher et ne pouvant compter sur la police, il va décider de faire son propre ménage… et ça va saigner!
Si effectivement le pitch fait immédiatement penser à Gran Torino (c’est écrit sur la pochette : la réponse anglaise à Gran Torino…), la comparaison s’arrête là. Quand le chef d’œuvre de Clint se veut humain et un brin moralisateur, ici la violence est exacerbée, froide et prise au premier degré. Et si Eastwood est sympathique dans son rôle, c’est tout le contraire pour Caine qui va complètement péter les plombs et devenir un fou qui tue à tirelarigot. N’ayant plus rien à perdre, ainsi qu’une haine sans fond envers cette jeunesse perdue, le film relate les derniers souffles d’une personne vidée de toute nature humaine qui ne tue pas par plaisir mais par soif de justice.  Il est vrai que tout n’est pas parfait dans cette première réalisation de l’anglais Daniel Barber, mais son message sur la place qu’occupent les personnes âgées avec une retraite difficile, est vraiment éloquent. La mise en scène est magnifique malgré le budget serré, les plans sont particulièrement travaillés. Pour s’en rendre compte, il n’y a qu’à voir la première scène filmée au téléphone portable qui est un choc sans précédent ! Les acteurs sont tous géniaux et charismatiques et il s’en dégage quelque chose de vraiment passionnant. Une série B explosive qui dégage un grand plaisir de cinéma glauque et poignant. Il fera certainement crier les amateurs de bonne morale, car ici il n’y en a pas, mais ravira les fans de polars urbains sévèrement burnés!
Attention, d’une violence terrible, à ne pas mettre sous tous les yeux!

Leave a Comment