Écrit par
blogueur
28 août 2013 |  0 like   |  20 vues

Flight of Angels : la claque de la rentrée comics !

album-cover-large-20780Evénement de la rentrée pour les fans de comics Vertigo-style (et pour les curieux aussi), la sortie ce vendredi 30 août de Flight of Angels, un one-shot à la couverture divine et au contenu passionnant, promet d’en émerveiller plus d’un.

Dans une étrange forêt sombre, le corps agonisant d’un ange est retrouvé. Toutes les créatures magiques du coin vont alors rappliquer et tenir conseil pour savoir qui est cet ange. Certains le voient comme un assassin, d’autres comme un héros, un amant ou encore un protecteur. Chacune de ses versions va alors nous être contée, tout en hypothèses et en arguments, mais seul le twist final hallucinant nous révélera la véritable identité de cet être divin.graphic_novels_2-slide-6

Quatre récits et entre eux un fil rouge. Chacun est scénarisé par un auteur différent, et pas des moindres. On retrouve ainsi Alisa Kwitey, écrivaine de romances à succès et ayant participée à Sandman et aux New Avengers ; Bill Willingham, créateur de la série culte Fables ; Holly Black, auteur des Chroniques de Spiderwick ; Todd Mitchell et Louise Hawes, écrivains de romans fantastiques pour adolescent. Chacun d’eux apporte donc son expertise et son style à chaque récit et forme ainsi un ensemble éclectique, toujours fantastique, mais avec une approche toujours différente. A l’instar des Contes de Canterbury, auxquels Flight of Angels est souvent comparé, l’intrigue brosse un panorama de genres inédit et passionnant.

Rassemblement de multiples talents confirmés et tous évoluant dans le fantastique, Flight of Angels est une réussite sans précédent. On y retrouve plusieurs influences totalement digérées, dont l’incontournable Sandman, Le Decameron ou encore Les Contes de Canterbury, qui apporte à l’intrigue une base solide de références culturelles, sur lesquelles les auteurs s’appuient ensuite pour laisser libre cours à leur personnalité et y apporter une dimension genresque jouissive.

guay_6_full

La densité de la narration est d’autant plus étonnante, que Flight of Angels ne fait que 128 et changent plusieurs fois radicalement de ton. Mais la cohérence de la narration est assurée par une vision commune des auteurs dictée par l’universalisme de la mythologie féerique occidentale.

Et pour mettre en dessin et en couleurs toutes ses situations fantasmagoriques, il fallait bien quelqu’un de plus que talentueux et de confirmé… au moins ! Et c’est Rebecca Guay qui s’y colle. Peintre aquarelle à part entière, elle est devenue célèbre pour ces réalisations pour Magic The Gathering, World of Warcraft ou encore Dungeons & Dragons, et pour ses participations à Sandman, aux mini-séries Death et Destiny (toujours dans l’univers de Sandman).

Flight of Angels réussi donc le pari d’être une œuvre multi-facette et globale à la fois, servie par un graphisme hallucinant. Must read !

Leave a Comment