Retour home
Miguel
Écrit par
blogueur
19 janvier 2013 |  0 like   |  0 vues

FESTIVAL « BLACK MOVIE » 2013 Genève, du 18 au 27 janvier.

Rendez-vous privilégié des cinéphiles, pendant 10 jours le BLACK MOVIE , investit les salles du Spoutnik, Arditi, Grütli, ainsi que La Gravière et le Boreal Coffee Shop.

Cette année, l’accent est mis sur  la Corée du Sud, le Portugal et la Russie, parmi une sélection éclectique et originale qui accueille aussi l’Asie en général ainsi que l’Amérique du sud. Nous verrons plus loin en détail les films proposés.

DU CINEMA POUR LES ENFANTS. LE PETIT BLACK MOVIE:

Le Black movie c’est aussi des films pour les enfants avec le Petit Black Movie pour cinéphiles en herbe.

Il présente également du cinéma russe, portugais ainsi qu’une série de films sur le thème du chat. A noter encore le très couru « Tour du Monde » alliant films et activités ludiques dans treize maison de quartier et centres de loisirs à Genève.

 

 

 

TABLES RONDES ET MASTER CLASS:

Entre autres, le cinéma portugais sera présent avec une table ronde en compagnie de Miguel Gomes, Joao Pedro Rodrigues, Joao Guerra et Mato et Pedro Caldas, le lundi 21 janvier.

Vendredi 25, une rencontre avec le cinéaste espagnol Carlos Reygadas(« La Soledad »), qui abordera son approche indépendante du cinéma.

NUITS BLANCHES:

Le Macao, à côté du Spoutnik, animera les nuits du Black Movie avec des dj’s et notamment une séance de Ciné Quizz. Consultez le programme pour de plus amples détails.

GOGODAILY:

Le Gogodaily se fera le relais médiatique du festival avec deux heures de tv, par jour, diffusées sur le net. Un clan de jeunes artistes associés à la radio Fréquence Banane animeront ce programme.

RETOUR SUR LA PROGRAMMATION: une sélection non exhaustive.

LA BALADE SAUVAGE:

« Dead Sushi » de Noburu Iguchi, comédie gore dans laquelle des sushis tueurs assoiffés  de sang détruisent tout sur leur passage, un maître d’arts martiaux va leur barrer la route.

 

BONS BAISERS DE RUSSIE:

« Innocent Saturday » de Alexander Mindadze dans lequel le protagoniste, Valery est le seul à savoir ce qui vient de se passer à Tchernobyl.

« Heart’s Boomerang » de Nikolay Khomeriki, où un conducteur de métro apprend qu’il est atteint d’une anomalie cardiaque qui risque de lui être fatale à tout instant. Sa vie devient absurde.

PORTUGAL:

« O que arde cura » de Joao Guerra Rui Da Mata, adaptation libre de  » La voix humaine » de Jean Cocteau.

« O fantasma » de Joa Pedro Rodrigues, dans lequel un éboueur se laisse porter par sa libido. Entre les vampires de Feuillade et les motards baraqués de Tom of Finland.

COREE DU SUD:

Pas moins de 4 films du cinéaste Kim Kyong-mook seront présentés, « Faceless Thing », « Me and doll-playing », « Stateless Things » et « A Cheonggyecheon Dog ».

Pour terminer, du cinéma africain avec-entre autres-« Aujourd’hui » d’Alain Gomis avec Saul Williams dans le rôle principal.

Je vous invite à consulter le programme complet sur internet.

http://blackmovie.ch/2013/fr/films/liste_films.php

 

 

 

 

Leave a Comment


treize + deux =