Retour home
Miguel
Écrit par
blogueur
26 octobre 2012 |  0 like   |  4 vues

« EL CHINO (Un cuento chino) », 2011. Argentine. De Sebastian Borensztein avec Ricardo Darin. 12 ans et +

Grand succès au box-office argentin, « El Chino » est le reflet d’un cinéma riche et foisonnant depuis les années 90 et qui a donné à connaitre en Europe des cinéastes tels que Fernando Solanas ( « El viaje » ), Eliseo Subiela( « No te mueras sin dercirme a donde vas » ) ou Fabian Bielinsky( « Neuf Reines » ), entre autres.

Le film démarre avec une scène surréaliste qui va déterminer la suite du récit: une vache tombe du ciel et s’écrase sur un jeune couple d’amoureux, tuant la jeune fille … L’image surréaliste est basée sur un fait divers réel: des vaches volées en Chine seraient tombées en vol de l’avion russe qui les transportait.

Changement de décor, nous sommes en Argentine, Roberto (Ricardo Darin, vu dans « El secreto de sus ojos » ), un quincailler grincheux et taciturne dans sa petite échoppe.

Pour vous situer le personnage: son passe-temps favori consiste à compter le contenu des boîtes de vis qu’il commande et s’apercevoir, en pestant, qu’il en manque à chaque fois. Il collectionne également les faits divers les plus étranges qu’il découpe dans les quotidiens.

Un événement va bouleverser la routine dans laquelle Roberto est bien installé, il se retrouve à  venir en aide à un jeune chinois, Jan(Ignacio Huang) perdu dans la nature. Comme il y a la barrière de la langue, la communication va s’avérer compliquée, de plus toutes les démarches de Roberto pour retrouver la famille de son hôte indésirable s’avèrent infructueuses. Roberto se voit donc contraint d’héberger cet hôte indésirable.

Petit à petit, insidieusement, la glace va se briser et Roberto va s’ouvrir, sa relation aux autres en sera changée et à la fin du film notre homme sera prêt pour vivre le grand amour.

Le bandeau « feeling good movie » sur la jaquette du dvd ne ment pas, voilà un film qui fait chaud au coeur!

 

 

Leave a Comment


16 − douze =