Écrit par
blogueur
10 juin 2012 |  0 like   |  3 vues

Doit-on toujours tenir ses promesses ?

 

Raphaël mène une vie de Monsieur Tout-le-Monde lorsque 2 jours avant son quarantième  anniversaire, il reçoit une mystérieuse enveloppe. Dans celle-ci, se trouve une cassette vidéo ou  apparaît Marie, son amour de jeunesse. Elle lui remémore une promesse qu’ils avaient faîte lors de  leurs vingt ans : passer une nuit ensemble à Rome le jour de leur 40 ans (et ce, même si chacun est  impliqué dans une histoire amoureuse).  Raphaël avait totalement oublié cette promesse juvénile mais  le fait de revoir Marie, le bouleverse.

Va-t-il honorer sa promesse et rejoindre son amour de jeunesse, au risque de perdre sa petite amie Sophia ?

 

Avec « Une nuit à Rome », Jim signe sa première série (il est plus connu pour ses guides humoristiques  parus aux éditions Vent d’Ouest). Dans ce récit, il soulève la question de la fidélité, de l’amour. On peut  voir dans cette 1ère partie, que les amis de Raphaël n’ont pas la même vision de l’engagement. En effet,  d’un côté nous avons Arnaud pour qui tromper rime avec ennuis (il est en couple avec Ludivine depuis 11 ans et n’a jamais eu envie d’aller « voir ailleurs »). De l’autre côté, nous avons un second ami qui s’est installé avec sa copine, seulement pour diviser le loyer ! Chacun à donc son propre avis, dû à ses expériences et à son parcours. Mais ils ne sont pas à la place de Raphaël ! Va-t-il risquer son présent pour une histoire passée ? Mais aussi, quel est le but de Marie ? Qu’a-t-elle derrière la tête ? Les premières planches de cet album nous donne une partie de réponse avec une vision d’un évènement qui conclura l’histoire (mais il va falloir attendre le 2ème album pour connaître la finalité de cette intrigue).

 

Jim fait ici preuve d’un véritable  sens aigu des rapports amoureux et il trouve un juste équilibre entre narration et illustrations. De belles planches qui mettent en scène de magnifiques paysages sans être polluées par d’innombrables bulles.  Cela est une bonne surprise quand on connaît ses guides humoristiques dont je ne suis pas fan.

 

 

Au final, un thème classique et toujours d’acutalité mais une mise en scène déroutante. Et la question que tout le monde va se poser : que ferais-je si j’étais à sa place ? C’est ce qui fait que cette histoire séduit le Raphaël qui dort en nous et qui marquera votre mémoire.

mots clés

Leave a Comment