Écrit par
blogueur
06 août 2012 |  0 like   |  0 vues

Dans la malle du grenier # 4 : Cheri Bibi

Oups, désolée, j’ai quelques jours de retard pour notre rendez-vous mensuel  » Dans la malle du grenier ». Voici donc mon coup de coeur « série » pour le mois de juillet : Cheri Bibi. Il s’agit d’une adaptation littéraire d’une oeuvre de Gaston Leroux, grand maître du polar français (son oeuvre la plus connue est « Le mystère de la chambre jaune », un modèle des romans de type « énigme en chambre close »). Les auteurs de cette bande dessinée, se sont donc attelés à quelque chose de très lourd. Et moi qui ne suis pas vraiment fan des adaptations littéraires (je trouve que cela signifie un manque d’inspiration), celle-ci m’a convaincue et m’a fait changer d’avis. Comme quoi, il ne faut jamais se fier à ses à-prioris, on risquerait de passer à côté d’une excellente bande dessinée !!

 

Cette série, commencée en 2006 et achevée en 2008, narre donc les aventures de Jean Mascart, plus connu sous le nom de Cheri Bibi. Celui-ci a été envoyé au bagne à Cayenne pour 2 meurtres qu’il n’a pas commis. Ecorché et fou de rage, il va chercher à fuir et essayer de trouver par la même occasion, le responsable de son inculpation. Son amour inconditionnel pour Cécily, lui donnera tout le courage nécessaire pour mener sa vengeance. Volontairement, je ne développerais pas plus l’intrigue car celle-ci est tellement pleine de rebondissements, que je ne voudrais pas vous donner les clés pour la résoudre. Je peux seulement vous dire que vous allez vous délecter de chaque page !

 

Les 3 albums n’apportent pas le même rythme à l’histoire. Le 1er, nous installe l’histoire à coups d’action et de baston et  nous présente aussi les personnages. Le 2ème est moins rythmé (au niveau de l’action). Beaucoup de flashbacks qui apportent un éclairage des événements précédents, l’évasion du bagne ainsi que sur les caractères des différents personnages. Enfin, le 3ème conclue l’histoire mais avec une fin ouverte. On peut peut-être donc s’attendre à une éventuelle suite ? D’ailleurs celle-ci est déjà écrite puisque Gaston Leroux à rédigée  » Les Nouvelles Aventures de Cheri Bibi ». Ne reste plus qu’aux 2 auteurs (Pascal Bertho : le scénariste, et MArc Antoine Boidin : le dessinateur)qu’à trouver le temps (et l’envie?) de continuer ce projet. Une chose est sûre, leur collaboration est efficace et je suis donc prête à retenter l’aventure avec eux. On sent qu’ils se sont fait plaisir sur cette bd et ils nous le font bien ressentir. Ils permettent ainsi de faire (re)-découvrir un grand personnage de la littérature policière.

Une chose est sûre, Pascal Bertho maîtrise parfaitement bien le développement de ce scénario complexe. Le rythme est présent et Pascal arrive à rendre moderne un récit datant de 1913. Mais c’est aussi grâce à Marc Antoine Boidin que cette bd nous accroche. Celui-ci crée des personnages avec de vraies « gueules » et la mise en couleur est superbe.

 

 

 

 

Prenez donc le temps de regarder les couvertures. On y retrouve la même position, seule une nuance des couleurs nous montre (peut-être ?) une avançée dans l’histoire ? Nous avançons du rouge sombre (la colère qui opprime ?) à un rose clair (la vérité qui éclate ?). Il s’agit juste de ma vision des choses. Peut-être en aurez-vous une autre ?

Quoi qu’il en soit, vous vibrerez avec cette bande dessinée …

Leave a Comment