Écrit par
blogueur
13 juin 2011 |  0 like   |  0 vues

Coup de coeur: Wolfmother le vendredi 10 juin au Greenfield Festival

 

Dix-huit heures quinze pétantes ; la nouvelle légende du rock prends possession de la grande scène au Greenfield Festival 2011. Ce groupe a conquis les cœurs et bouché les trous qu’il manque à la scène rock des années deux mille… Venus tout droit de Sydney en Australie, Wolfmother est un groupe formé en 2000. Ils se sont imposés avec leur premier album éponyme en 2005 qui leur a valu des places de choix dans les charts australien et un succès international par la suite. Les singles qui en ressortent, « Woman » et « Joker and the Thief » ont parcouru la planète entière, c’est présumément en terme d’underground le bouche à oreille le plus efficace qui ait opéré depuis les Arctic Monkeys. Andrew Stockdale, le leader chanteur et guitariste, s’est associé pour ce premier album avec Chris Ross et Myles Heskett. Pour des raisons d’ « entente musicale », il remis à neuf son équipe pour la venue de leur deuxième album sorti en 2009 et intitulé « Cosmic Egg ». Aujourd’hui en tournée avec Ian Peres, Aidan Nemeth et Will Rockwell-Scott, l’équipe a dégommé avec un show tel une bombe en plein milieu de ce festival métallo-montagneux. Un splendide décor derrière les musiciens se dessine avec deux immenses panthères. C’est une arène de sauvages guitares criantes qui s’accordent avec une couleur Doors, dotée d’un synthé jubileusement placé…Blindés d’humour apporté par Andrew Stockdale et d’immuable énergie que dégage leur musique, c’est un public attentif, tout de même entre fatigue et pluie qui en fera abstraction, et ne manquera pas de les accueillir à bras ouverts !   « Joker and the Thief » s’avérera être le morceau final. Wolfmother salue la foule et s’en va le sourire aux lèvres, une bouteille de vin rouge à la main… Quelques chanceux auront pu rencontrer leur leader au stand autographe à 16h30.

Voici un groupe qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte !______

 

Le saviez-vous?

– Le titre du deuxième album « Cosmic Egg » est en réalité le nom d’une position de yoga dont le chanteur en est un fervent pratiquant.

– Les deux musiciens de la première formation Chris Ross et Myles Heskett ont fondé par la suite la formation de musique électronique The Slew.


A découvrir:

Cosmic Egg, 2009, Modular

Wolfmother, 2005, Modular

 

Leave a Comment