Écrit par
blogueur
03 octobre 2011 |  0 like   |  0 vues

Collection Classiques : une semaine / un manga, avec Couleur3

Copyright Variety Art Works et SoleilChaque lundi, aux alentours de 16h30, votre humble serviteur Florian De La Fnac chronique un manga de son goût : une découverte, un classique ou une curiosité.

Cette semaine : Collection Classiques de Variety Art Works, chez Soleil.

Quelle drôle d’idée d’adapter les plus grands romans européens en manga ! Surtout quand ceux-ci font plusieurs milliers de pages. On retrouve ainsi dans cette jeune collection, Le Capital de Marx, Le rouge et le noir de Stendhal, Les misérables de Hugo, et dernièrement Guerre et Paix de Tolstoï et A la recherche du temps perdu de Proust. L’étonnement passé, on se lance néanmoins dans cette lecture, avec la curiosité de savoir comment un roman de 2000 pages peut être résumé en 190 pages de manga. Et finalement, on est assez surpris de voir que ces scènes vite envoyées et mal rythmées, nous donne envie de lire l’œuvre originale, de s’y plonger. Et c’est d’ailleurs grâce aux défauts inhérents à ce genre d’adaptation que cette envie nait : graphisme mal maîtrisé, rythme à la rue et sur-dramatisation des scènes. Le message profond de l’œuvre passe néanmoins et la perspective à peine esquissé d’une histoire riche et prenante nous laisse sur notre fin. Cette collection rempli ainsi très bien son rôle, et là je reprends l’incipit de chaque manga : Ce manga n’a pas pour but de remplacer l’œuvre de … En aucun cas la lecture de cette bande dessinée ne saurait dispenser le lecteur de lire le roman original si tant est qu’il est souhaité d’en découvrir le contenu. Au contraire, par la lecture de ce manga, nous avons la volonté de provoquer l’envie de lire cette fabuleuse œuvre dans le texte. Voilà ce qui résume parfaitement cette nouvelle collection, qui malgré un apostolat difficile, s’en sert pas si mal que ça !

Leave a Comment