Retour home

Écrit par
blogueur
01 juillet 2013 |  0 like   |  7 vues

C’est vite dit, mais au moins vous le saurez N°29. Des daubes à plus savoir qu’en faire….

Je vous préviens tout de suite, ces trois films vont faire du bien à votre porte monnaie !
On commence avec le film qui vous fera fuir au galop !

Turf
Le métrage français le plus exposé du mois, surtout grâce à son joli bouquet d’acteurs, parle de courses de chevaux… et je peux vous certifier qu’à l’arrivée vous vous demanderez comment on peut financer une purge pareille ! Surtout qu’avec Alain Chabat, Edouard Baer, le nouveau Russe Gégé Depardieu et j’en passe, l’entreprise a dû coûter son pesant de cacahuètes !  Bon, je vous l’accorde, il y a quand même une ou deux bonnes idées qui se courent après, mais de là à en rire de bon cœur, il faudra faire appel à toute votre indulgence ! Ou à des substances modifiant votre état de conscience…

On continue ces news par du Tai chi qui ne se prend pas au sérieux !

Tai chi Zero
On le sait, les film de kung fu sont divisés en deux catégories, ceux qui proposent des visions terre à terre des combats et… les autres. Ici on est clairement dans la deuxième section et je vous assure qu’à vouloir en faire des tonnes, cette œuvre pique méchamment les yeux et ça fait carrément pourrir le cerveau !!!  Visions fantasmées,
délirantes et visuellement trop léchées, en surdose d’effets spéciaux (quelque part entre les nettement plus réussis Crazy Kung fu et Legend of Zu) ce Tai Chi Zero, première partie d’une trilogie consacrée à une nlégende en devenir, m’a terriblement déçu et j’ai eu l’impression de m’être fait voler une précieuse heure et demi de ma vie !

On finit ce tour des daubes par une invasion d’aliens qui fait plutôt rire !

Battle invasion (attention, il s’appelle Alien Dawn en VO…)
Préparez-vous car, même si on nous met en garde, on n’est jamais humainement paré à se prendre une telle claque d’indigence cinématographique. Je cherche toujours le début du scénario ou les intentions des auteurs car à part montrer des effets spéciaux dignes d’un jeu vidéo – très beau mais carrément sans âme – du milieu des années 90, des explosions toutes les nano secondes qui, pour info, ne détruisent absolument rien et des acteurs courant dans tous les sens sans savoir pourquoi… On passe le temps à avoir l’impression de se prendre des électrochocs afin de se guérir d’une éventuelle lobotomie (il faut dire qu’un effet stroboscopique avec des flashs tout le temps nous pourrit encore plus la vision !). Le 7ème art dans ce qu’il a de pire à nous proposer ! Je terminerai sur une bonne note car le blu-ray, à défaut d’avoir des bonus et une VO disponibles, est très bien pressé ou fera un joli sous-verre !

One Response to “C’est vite dit, mais au moins vous le saurez N°29. Des daubes à plus savoir qu’en faire….”


Miguel_Rive Miguel_Rive
3 juillet 2013 Répondre

« Turf » la comédie française dans ce qu’elle a de plus affligeant. Ni Baer, ni Chabat, n’ont pu sauver ce navet et on se serait bien passé de Gégé Depardieu.

Leave a Comment


15 + 4 =