Écrit par
blogueur
18 novembre 2012 |  0 like   |  3 vues

C’est vite dit, mais au moins vous le saurez N°21. 533 enfants à lui seul, un reboot qui se démarque agréablement et beaucoup de glace pour les deux derniers !

Starbuck
Une bonne et belle surprise comme celle-ci, au niveau des comédies romantiques, on en trouve si rarement qu’il serait dommage de ne pas en profiter ! L’histoire invraisemblable mais pourtant bien réelle de cet homme, dont les 693 dons de spermes sur deux ans l’amèneront à être père de 533 enfants dont 142 voulant le connaître, est un de ces feel good movie dont la fraîcheur vous contamine durablement! Doux, subtil, loin des sentiers battus et attachant, je ne peux que vous le recommander !
The amazing Spider-man
Voilà bien un reboot qui avait toutes les chances d’être haï par tous les fans de la première trilogie de Sam Raimi dont le premier épisode est né il y a seulement 10 ans de cela. Mais si on peut reprocher au film de manquer un peu d’immersion et de passer un poil à côté de certaines séquences clés, les protagonistes ont une telle affinité entre eux et les rapports humains sont si prenants que le plaisir que dégage le film est probablement là où on ne l’attendait pas et on s’en satisfait grandement. Un très bon moment pour un blockbuster de ce type.
Ice age 4
Que pouvaient-ils encore nous raconter dans cette quatrième aventure glacée qui, lors de sa sortie ciné, a été souvent qualifiée comme étant l’épisode de trop ? Même si cela fait une paie que la bonne surprise du premier métrage est derrière nous, vous passerez tout de même un très beau moment d’un cinéma enfantin mais pouvant être visionné avec plaisir par les adultes aussi. Les dialogues sont souvent allumés et feront sans doute rire toutes les tranches d’âge de l’assistance. De loin pas indispensable mais bien divertissant !
Frozen
Ok, ce n’est pas une nouveauté vu qu’il est sorti à la fin de l’année passée ! C’est plutôt une dédicace aux Bronzés car il s’agit d’un groupe de personne qui, comme Jean-Claude Duss dans les Bronzés, va rester coincé toute la nuit sur un téléski ! Mais contrairement à la déconvenue terriblement drôle du Français qui aurait dû conclure ce soir-là (juste en passant, si c’était Sarko, il aurait retourné sa veste et se serait tapé Poppey…), ici, cela va rapidement tourner au film d’horreur sauce Open Water, en montagne cette fois… et, je vous l’assure, c’est carrément flippant !

Leave a Comment