Écrit par
blogueur
23 sept. 2012 |  0 like   |  19 vues

C’est vite dit, mais au moins vous le saurez N°19. Après le facteur c’est le téléphone; un prénom qui a du mal à être apprécié ; un film d’action con et léger.

Le téléphone sonne toujours deux fois
Vous pensiez que le premier métrage des célèbres Inconnus était Les Trois frères ? Détrompez-vous ! Il y en a eu un avant le trio devenu culte. En compagnie de Smaïn et Seymour Brussel, les trois génies du comique français ont participé à un métrage dans la veine des productions du Splendide, mêlant idées folles et dialogues percutants. Une parodie d’enquête jouissive datant de 1985 ayant forcément pris quelques petites rides mais se savourant comme au premier jour ! Si peut-être un défaut de rythme se fait ressentir de temps à autre, l’essai est plus que concluant !
Le prénom
Aurait-on droit enfin au digne successeur du Dîner de cons dont les dialogues et l’écriture succulente renvoyaient directement au meilleur de Michel Audiard ? Sans arriver à cette maestria constante de plus d’une heure et demi durant, c’est un bonheur de métrage intelligent, retord et souvent à mourir de rire qui nous est proposé. Un huis clos avec des acteurs fabuleux, attachants et aux personnalités bien marquées dont je vous recommande chaudement la vision pour vous faire un bien fou ! De plus, la pièce de théâtre dont il est tiré est offerte avec le film pour prolonger le délire ! A voir absolument !
Contraband
Mark Wahlberg, il est gentil, il va aider le frère de sa femme à s’affranchir d’une dette contractée envers des méchants mafieux ! Heureusement pour l’ancien membre des « New Kids on the block » , son passé fut baigné dans la violence et la contrebande et il va pouvoir dès lors affronter tout un tas de situations difficiles et explosives afin de mener à bien sa mission… Rien de bien nouveau sous le soleil des films de petits gangsters à l’aura gargantuesque ! Mais il faut avouer qu’on ne s’ennuie pas en regardant cette Nième bande d’action, par moment stupide, ne cherchant jamais plus que d’être une machine à pognon pour ses producteurs. Si, par miracle, il faisait un carton, vous pouvez déjà être certain que ce sera le premier d’une loooooooooooooongue lignée de métrages tous pourris. Super !

One Response to “C’est vite dit, mais au moins vous le saurez N°19. Après le facteur c’est le téléphone; un prénom qui a du mal à être apprécié ; un film d’action con et léger.”


Amir
26 septembre 2012 Répondre

Un grand bonjour à mon ami ULTIMAN!
j’ai bien lu la critique du film Contraband de Baltasar Kormákur, à qui on doit jar City. Dans un premier temps, je tiens à dire que ce film est un remake du film islandais de Óskar Jónasson. Les droits ont été acheté par un petit malin nommé Mark Wahlberg qui a flairé le bon coup. L’original est bien meilleur. Je t’en avais parlé, il y a plus de 6 mois environ. Dans l’original, B. Kormakur tient un rôle important et il porte la casquette d’un des producteurs. D’autre part, M. Wahlberg a bien fait partie du groupe New Kid on the Block, mais il a très vite quitté ces acolytes pour fonder son propre groupe Marky Mark et th Funky Bunch. Par contre son frangin, Donnie Wahlberg est resté et a mené par la suite une carrière cinématographique. Il a notamment joué dans la rançon de Ron Howard, Le Sixième Sens de Mr. Night Shyamalan et plus récemment dans Dead silence de James Wan qu’on ne présente plus. D’autre part, le petit fûté,Wahlberg a acquis les droits du film Headhunters norvégien(à voir d’urgence),adaptation de de l’écrivain JO Nesbo, Excellent roman. Ce thriller se révèle être très haletant, très bien ficelé avec un rythme de 200 km/h. Excusez moi Monsieur, je ne fais pas de zèle mais j’apporte un complément d’informations. votre humble serviteur Amir.

Leave a Comment